Produits & Services
OnlyBowling, le nouveau bowling 2.0 des lyonnaisRedécouvrez le bowling avec OnlyBowling, le nouveau bowling 2.0 de Lyon !Mobilier de bureau d occasion, PME, Start-up, toutes entreprises jeunesMobilier de bureau d'occasion - profitez des bonnes affaires de CBI Diffusion !Externaliser la gestion des appels, prestation pour PME Appels : réduire ses coûts et améliorer la relation client avec Easy Info Services Siège bien-être au travail, santé, confort, démarche HSE des PMELes sièges Khol contribuent au bien-être des salariés au travailOffre de vidéo pour PME, SIMPLISSIME, production audiovisuelle L’offre SIMPLISSIME Imagine by TBSCG, une offre vidéo pensée pour la PMEOnlyKart présente ses nouveaux kartings électriques en première mondialeOnlykart propose en première mondiale le nec plus ultra du kart électriqueLocation de salle de séminaire inédite, les hippodromes, Lyon  Anticipez vos locations de salles de séminaires aux hippodromes de Lyon avec Le Carré OvaleSoirée d'entreprise, dîner spectacle TPE, PME, Voulez-Vous LyonCréez une soirée d’entreprise inoubliable Location salle de prestige originale, les hippodromes de LyonVivez votre soirée de fin d’année en grand format aux Hippodromes de Lyon [location de salle de prestige]Cours d'anglais pour enfants de 5 à 12 ans, ateliers ludiquesApprenez l'anglais à vos enfants dès le plus jeune âge en s'amusantSéchoirs industriels sur-mesures, conception et réalisationZéphytec conçoit et installe des déshydrateurs alimentaires professionnels sur mesureSéchoirs aromatiques industriels pour fruits et légumes Gamme ZTR de Zéphytec, des solutions industrielles pour le séchage de fruits et légumes par re-circulation d’air déshydratéFormation prélèvement à la source, préparer dirigeants et salariésAnticipez le prélèvement à la source avec les formations SSIGNDéshydrateur alimentaire industriel, séchoir à fruits et légumesSolutions industrielles de séchage de fruits et légumes : la gamme de séchoirs CSA ZéphytecParking aéroport de Lyon - abonnements pros pour parking privés#BonneRésolution : je m’abonne à une solution pro de parking pour Lyon Saint ExuperyLa nouvelle réglementation des locations saisonnières à Lyon en 5 pointsLa nouvelle réglementation sur les locations saisonnières à Lyon - Enjeux et solutions en 5 pointsJeux de réalité virtuelle pour particuliers et entreprises, aux portes de LyonDestination VR met la réalité virtuelle à la portée du particulier comme des entreprisesAssurance de prêt pour investissement locatif, audit, conseil, aideTout savoir sur l'assurance de prêt immobilier pour du locatifFournitures de bureaux à petits prix - la Gamme Q-Connect CBI DiffusionNe dépensez plus des fortunes en fournitures de bureaux avec Q-Connect chez CBI DiffusionService d'aide aux repas pour personnes âgées, séniors, maintenir à domicileMaintien ADOM propose le service d'aide à la prise des repas pour personnes âgées

L'incubateur de cheffes d'entreprise « Premières » joue désormais la carte de la mixité et de l'essaimage

Dominique Largeron

Seul incubateur à l'origine uniquement destiné aux entrepreneuses, « Pionnières qui vient de changer de nom en « Premières » vient d'opérer un virage assumé vers la mixité. A l'exemple du binôme femme/homme que constitue désormais sa présidence. L'incubateur lyonnais va en outre faire des petits à Grenoble, Saint-Etienne et Clermont-Ferrand..

L'incubateur de cheffes d'entreprise « Premières » joue désormais la carte de la mixité et de l'essaimage Claude Senger et Nathalie Pradines, co-présidents de « Premières » et Marie Trouhet, déléguée générale.

Créé d'abord à Paris, l'incubateur Premières a vu le jour à Lyon en 2011. Cet incubateur qui avait la caractéristique d'être destinée aux seules entrepreneuses de 18 à 50 ans ou plus, a plutôt réussi son atterrissage à Lyon.

Installé à la Part-Dieu dans le même immeuble que la TV locale TLM, il a permis de créer en six ans 60 entreprises et 240 emplois. Pour la seule année dernière : il a donné le jour à 13 entreprises, donnant lieu à 27 emplois directs et 41 créations d'activité.

Des activités plus féminines que masculines, à l'instar de « La Fabullerie » dans le 2ème arrondissement de Lyon, un espace de partage et de détente pour parents et enfants ou « Mamans poules », un Café poussette. Mais pas que : parmi ces créations on trouve ainsi « Ex-Ludo » une société de médiatisation des savoirs par le jeu vidéo, voire encore « Synbud », un moteur de recherche touristique. La palette s'élargit de plus en plus.

Inséré dans le dispositif Lyon Ville de l'Entrepreneuriat, puis désormais, membre de Lyon FrenchTech, tout serait donc pour le mieux dans le meilleur des mondes pour cet incubateur quelque peu différent des autres.

Les raisons d'un virage

Pourtant, il vient d'opérer un virage stratégique en prônant désormais la mixité. La nouvelle présidente qui vient d'être élue à la tête de cette structure donne d'ailleurs le « la », puisque « Pionnières » Lyon est désormais présidée par un binôme composé de Nathalie Pradines, 52 ans, élue à la CCI de Lyon et dirigeante de la société Comadequat et de Claude Senger, 47 ans, gérant d'Adcom.

Au sein de la gouvernance de « Premières » on trouve également un autre visage masculin : Olivier Faure, directeur national des opérations d'Orange.

Désormais, ce ne sont pas les entreprises créées par les seules femmes qui sont acceptées, mais aussi celles composées d'un binôme homme/femme, explique Nathalie Pradines.

Un exemple récent sous la forme d'une grande boutique qui vient d'ouvrir ses portes, « Maison Metagram », installée dans le 2ème arrondissement de Lyon, à la fois Café boutique et lieu d'événementiel pour le grand public et les professionnels.

Benoit Laplanche-Servigne (Maison Metagram)

Son actionnaire majoritaire (55 %) est Benoit Laplanche-Servigne, au côté de Sonia Vernhet (45 %). « Il faut que la part féminine au sein du capital de la société créée soit  significative », précise Marie Trouhet, déléguée générale de Rhône-Alpes Pionnières. On est là dans ce cas de figure...

Autre raison expliquant ce virage qui contredit la règle des débuts de « Pionnières » : le développement du numérique.

On sait en effet que les femmes sont malheureusement peu nombreuses à se tourner vers les métiers du numérique, pourtant extrêmement dynamique, pourvoyeur d'emplois et de nouvelles entreprises. Celles qui s'y lancent ont souvent besoin d'être accompagnées par un développeur. C'est ainsi que désormais près de 30 % des entreprises crées par « Premières » se situent dans l'écosystème numérique.

Membre de Lyon French Tech

C'est ce qui a d'ailleurs amené Lyon French Tech à intégrer « Premières » comme membre.

Cette nouvelle façon de voir l'entrepreneuriat au féminin devrait aussi favoriser la volonté de « Pionnières» d'essaimer en région.

Un partenariat a ainsi été mis en plus avec Grenoble Ecole de Management (GEM). Un incubateur va voir le jour à proximité de la célèbre école grenobloise. Pourquoi précisément, cette Ecole : « parce qu'elle s'intéresse beaucoup à l'entrepreneuriat au féminin et qu'elle a créé un Observatoire autour de cette thématique », explique Marie Trouhet.

Saint-Etienne est également dans le curseur. Une antenne « Premières » devrait prochainement voir le jour.

Enfin des contacts sont en train de s'établir avec Clermont-Ferrand où un incubateur « Premières » devrait là encore s'implanter au début de l'année prochaine.

Tout en conservant sa spécificité, « Premières» a réussi à desserrer de la sorte l'étreinte qui risquait à terme paradoxalement d'entraver son développement... Plutôt bon signe par ailleurs car cela montre que l'on peut désormais passer à une autre stade que celui de la discrimination positive, nécessaire certainement au début, mais pas l'idéal...



Publiée le 09 sept. 2017 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT