Dernières infos

L’indien HCL reprend une partie des activités informatiques de Renault Trucks

La fonction informatique de l'ensemble de Volvo va être externalisée chez HCL, préféré à IBM : un total de 2 600 personnes seront concernées dont 180 chez Renault Trucks à Lyon. L'ampleur du plan social dépendra du nombre de salariés qui refuseront de partir chez l'informaticien indien

L’indien HCL reprend une partie des activités informatiques de Renault Trucks

Cela faisait longtemps que le sujet était sur la table. C'est fait. Au cours du Comité Central d'Entreprise du 20 octobre l’externalisation des infrastructures informatiques du groupe Volvo a été confirmée. Un total de 2 600 personnes vont devoir quitter les services informatiques du groupe Volvo.

Précisément 180 salariés sur 518 en France travaillent dans cette activité et environ 1 400 en Suède. Le repreneur de l’activité est l’indien HCL qui compte plus de 110 000 salariés dans le monde. Il a été préféré à IBM.

Selon le syndicat des cadres CGC, « cette nouvelle externalisation s’accompagnera vraisemblablement de suppression d’emploi estimées à 30 %. »

« Nous craignons que cela ne soit que le début de la réduction des services informatiques… L’ampleur du PSE qui s’annonce dépendra du nombre de salariés qui refuseront le transfert », s'alarme ce syndicat. Or, il apparaît que de nombreux salariés s'apprêtent à refuser de partir chez le repreneur.

Les effectifs pourraient tomber à 3 800 salariés

Toujours selon les chiffres de la CGC, Renault Trucks, filiale du groupe Volvo verra donc encore baisser ses effectifs sur Lyon. De 5 280 salariés en juin 2014, les effectifs lyonnais du groupe pourraient descendre à environ 3 800 personnes en mars 2016.

« Au total avec les consultants, ce seront 2 200 emplois qui auront disparu du site lyonnais en moins de 3 ans », déplore le syndicat des cadres.

Pour cette raison, la CGC  demande « l’ouverture de négociations sur les conditions de transfert et notamment une garantie sur l’emploi chez HCL. »

Et il pose cette question : « quel est le véritable avenir du site lyonnais du groupe ? »

Publiée le 01 nov. 2015 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT