Espaces thématiques+
Bourse & Finance

Dédié aux experts et professionnels de la Bourse, de la Finance, en région Rhône-Alpes. Cet...

Lyon Digital & Numérique

Bienvenue dans l'espace Lyon Digital & Numérique "Business numérique", "marketing digital"...

Lyon English Business

Welcome to the English corner of Lyon-Entreprises.com This space includes all the English pages...

Voir tous les espaces
Vidéos des entreprises Voir toutes les vidéos

REGION RHONE-ALPES

La charte signée entre acteurs rhônalpins et le guichet unique à l'export semblent porter leurs fruits

Dominique Largeron

La région Rhône-Alpes affichait au premier semestre 2012 un excédent de 900 millions d'euros contre 300 seulement l'année précédente. Tous les acteurs régionaux à l'export semblent désormais travailler en bonne intelligence avec comme résultats beaucoup moins de doublons et de déperditions et donc une meilleure efficacité qui commence à se ressentir sur le terrain.

« Cela faisait vingt-cinq ans qu'on... s'engueulait, même s'il reste encore quelques domaines où l'on se concurrence encore, nous avons effectué en une année un chemin considérable ! » C'est Jean-Paul Mauduy, le président de la Chambre de Commerce et d'Industrie régionale, lui-même qui le dit.

 La langue de bois n'était pas de mise au Conseil régional oû le 14 septembre, « l'équipe Rhône-Alpes de l'export » effectuait son premier bilan, après la signature en juin 2011 d'une charte de coopération entre les différents acteurs plutôt en concurrence jusqu'alors, avec à la clef, la création tant espérée d'un guichet unique à destination des entreprises exportatrices de la région.

 Beaucoup d'observateurs étaient dubitatifs, connaissant les querelles de clocher entre Erai (Entreprise Rhône-Alpes international) et CCI international, par exemple. Manifestement, la mayonnaise a pris « Les ingrédients ne faisaient pas la sauce. Désormais le plat prend une autre saveur », se félicite Marc Challeat, Secrétaire général aux affaires régionales Rhône-Alpes, représentant l'Etat.

 Retombées directes de cette pacification ou simple effet conjoncturel ? L'export a en tout cas connu sa première embellie depuis longtemps au cours du premier semestre 2012.

 Sur l'ensemble de l'année 2011, le solde du commerce extérieur régional s'était élevé en tout et pour tout à 300 millions d'euros. Au cours du premier semestre 2012, il s'est hissé à 900 millions d'euros, soit un triplement.

 Une nouvelle encourageante, même si on est encore loin des 6 à 7 milliards d'excédents que Rhône-Alpes produisait chaque année avant l'arrivée de la crise en 2008.

 Il est vrai aussi qu'au premier semestre 2012, sous l'effet de la baisse de la consommation, les importations ont aussi diminué accroissant mécaniquement le solde.

 Reste que les différents partenaires à l'export qui travaillent enfin ensemble depuis un an (CCI, Erai, Ubifrance, région Rhône-Alpes, etc) ont réussi à attirer un nombre record de PME. Près d'un millier d'entreprises ont participé aux actions engagées au cours du seul premier semestre 2012, contre 1 500 pour l'ensemble de l'année 2011.

 Nouveau aussi : une première réunion rassemblant plus d'une centaine de techniciens de l'export émanant de tous les structures présentes sur le terrain qui s'est tenue récemment à la CRCI, a permis de forger un esprit d'équipe « exceptionnel », selon Jean-Paul Mauduy, président de la Chambre de Commerce régionale.

 Parallèlement, les missions à l'étranger attirent les PME en nombre grandissant. Une délégation de vingt-cinq chefs d'entreprise, cet été en Côte d'Ivoire, s'est soldé par un beau succès : dix-huit d'entre eux ont ramené des commandes.

 Un succès qui a amené le lancement d'une nouvelle mission dans ce même pays d'Afrique dès le mois d'octobre prochain. Ils seront cette fois...quarante-cinq dans le cadre du Forum d'affaires UbiFrance. L'Afrique semble être d'ailleurs un eldorado (re)naissant pour notre commerce extérieur. Pour Jean-Paul Mauduy, « c'est incontestablement un continent d'avenir : il faut absolument y être ! »

 De même le nombre de VIE (Volontariat International en Entreprise) est resté stable, soit 477 en Rhône-Alpes ce qui, pour le représentant d'UbiFrance, en pleine période de crise est plutôt bon signe. Enfin, 120 contrats ont été signés depuis le 1er janvier 2012 par des entreprises désireuses d'utiliser les délégations d'Erai à l'international, à travers le réseau Implantis.

 L'équipe rhône-alpes de l'export s'étoffe d'ailleurs d'un onzième membre en s'adjoignant désormais l'association regroupant les entreprises privées spécialisées dans le conseil à l'export, l'OSCI.

 Au final, l'efficacité de ce guichet unique se traduira par sa capacité à retrouver peu à peu les chiffres d'avant la crise avec ses 6 à 7 milliards d'excédents régionaux annuels. Une vraie inflexion en ce sens constituerait déjà une victoire. Il faut savoir que Rhône-Alpes est la seule région française à afficher un excédent de cette ampleur.

 Le déficit national des échanges extérieures devrait encore cette année s'établir à près de 60 milliards d'euros. Ce ne sera pas tenable éternellement !

 

Publiée le 17 sept. 2012 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 17 sept. 2012
Figure dans les rubriques
L'article du jour
REGION RHONE-ALPES
ERAI ENTREPRISE RHONE-ALPES INTERNATIONAL
Rhône Alpes
International


HAUT