Dernières infos

Le Tunnel de Fourvière sera fermé à de très nombreuses reprises : bouchons en perspective pendant treize mois...

Dominique Largeron

Les automobilistes ne vont pas être à la fête. De lourds travaux ont été engagés depuis le week-end des 10 et 11 octobre sous le tunnel de Fourvière, l'un des plus fréquentés de France avec 110 000 véhicules. Bilan : il sera fermé une nuit sur deux, ainsi que sept week-ends...

Le Tunnel de Fourvière sera fermé à de très nombreuses reprises : bouchons en perspective pendant treize mois...

Faut-il s'en féliciter ou s'en plaindre ?

 D'un côté, à une époque où les entreprises de Travaux Publics tirent la langue, le chantier est pain béni : 44 millions d'euros financés pour moitié par le Grand Lyon et de l'autre par l'Etat. Du chiffre d'affaires bienvenu en perspective pour Maïa Saunier (bâtiment), Spie (équipements) et Colas (chaussée), les entreprises retenues.

De l'autre : de sérieux bouchons en perspective...

Après celui de la Croix Rousse, c'est au tour du Tunnel de Fourvière de connaître une rénovation complète. Il n'y avait pas le choix : depuis le tragique accident de décembre 1999 sous le tunnel du Mont-Blanc, la réglementation s'est sérieusement durcie.

Un sérieux lifting

Le tunnel de Fourvière avait bien fait l'objet d'aménagements réguliers ces dernières années, mais il avait besoin cette fois d'un lifting général.

Il ne s'agit pas comme pour la Croix Rousse de construire un nouveau tube-Fourvière en bénéficie dès l'origine de deux- mais d'améliorer très fortement les dispositifs de sécurité et de redonner un coup de jeune à un tunnel par lequel transite nombre de Lyonnais, mais aussi toute l'Europe.

Cela signifie que les difficultés dues à ces travaux devraient se révéler sérieuses

Vu le caractère stratégique du tunnel à l'échelon européen, pas question de le fermer en semaine plusieurs jours de suite, comme ce fut le cas pour le tunnel de la Croix Rousse.

Fourvière sera néanmoins totalement interdit à la circulation sept week-ends, comme ce fut déjà le cas, du vendredi 10 octobre à 21 h au lundi 13 octobre à 6 heures.

De même, il sera fermé 191 nuits, soit pratiquement une nuit sur deux. Habitants de l'ouest lyonnais, prenez vos précautions !

Déviations

Lorsque le tunnel sera fermé, deux possibilités s'offriront à vous. Soit vous arrivez sur l'autoroute, bien au sud, à hauteur de Chasse-sur-Rhône ou bien au Nord, à hauteur de Villefranche, la seule solution qui s'offrira à vous sera de prendre l'A 46, le contournement est de Lyon.

Ceci pour le trafic de transit. Pour le trafic local, le tunnel sera bien sûr interdit d'accès par des barrières et des déviations seront mises en place, via la Montée de Choulans, place du Trion, l'avenue Barthélémy Buyer et Tassin-la-Demi-Lune.

 Tous renseignements sur le service d'information Onlymoov' : en vous inscrivant, vous pourrez recevoir des SMS vous précisant les jours et les heures de fermeture du tunnel, grâce à un service d'alerte.

La situation sera rendue d'autant plus compliquée qu'il n'existera pas durant toute la durée des travaux d'un calendrier indiquant les dates précises de fermeture du tunnel. Tout dépendra de l'avancement des travaux. Il n'y aura de visibilité que sur un mois.

Circulation limitée à 50 km/h

Deux autres informations pratiques : pendant les travaux, le trafic sera limité à 50 km/h au lieu des 70 km/h prévalant actuellement. Et cette vitesse de 50 km/h sera obligatoire une fois le tunnel totalement rendu à la circulation.

Il s'agit avec les travaux d'éviter ça...(photo DR)

A l'issue des travaux, le tunnel devait être plus sûr. La ventilation sera refaite avec la mise en place de gros ventilateurs horizontaux, de même que les systèmes de détection incendie. Les cinquante caméras présentes tout au long du tunnel seront toutes remplacées par du matériel dernier cri.

Enfin, les chaussées qui datent de l'ouverture du tunnel... en 1971 seront entièrement refaites.

 Mais ce n'est pas tout : les deux extrémités du tunnel, les entrées nord et sud, très dégradées, connaîtront elles aussi un sérieux lifting. Des parements tombaient régulièrement côté 5ème arrondissement, ce qui avait obligé les gestionnaires du tunnel à installer...des filets métalliques !

L'entrée côté sud sera refaite avec des plaques de béton architectoniques et côté nord, avec du granit gris.

 Pour autant, les automobilistes ne seront pas au bout de leur peine. Car sitôt les travaux du tunnel de Fourvière terminés, ce sera au tour des quatre tunnels de Téo (boulevard périphérique nord) de connaître le même sort. Mais là, les conséquences, si elles devaient se révéler certainement ennuyeuses, devraient être tout de même moins contraignantes.

Le site et l'application onlymoov indispensables aux automobilistes pendant les travaux
Publiée le 10 oct. 2014 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour
Actus Lyon
Transport routier, infra structures routières

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT