Dernières infos

Le leader mondial de l'aspirine, le Lyonnais Novacap pousse ses pions à l'international

Le leader mondial de l'aspirine, le Lyonnais Novacap pousse ses pions à l'internationalPierre Luzeau, Pdg de Novacap

Elle avait racheté en 2011 l'aspirine de Rhodia. La société lyonnaise Novacap, vient d'acquérir, sous réserve du feu vert des autorités de la concurrence, la société britannique Chemoxy, fabricant à façon de produits chimiques de spécialités et de solvants respectueux de l’environnement.

 Basé au Royaume-Uni, Chemoxy exploite deux sites de production polyvalents à Middlesbrough et à Billingham.

 Une cible importante pour Novacap : Chemoxy emploie actuellement 150 personnes pour un chiffre d'affaires 2016 de 42 millions de livres sterling.

Chemoxy est également présent sur de nombreux marchés, parmi lesquels la pharmacie, les soins de la personne, les arômes et parfums, l’alimentation humaine et la nutrition animale, l’environnement, les revêtements de surface et les additifs pour lubrifiants...

 On comprend donc l'appétence de Novacap, PME chimique lyonnaise dirigée par Pierre Luzeau, pour cette entreprise.

 Ce groupe chimique dont les débouchés se situent notamment dans l'emballage, l'automobile, la nutrition animale et l'environnement est également présent dans l'aspirine, ayant repris en 2011 les activités analgésiques (aspirine) de Rhodia, devenant le numéro 1 mondial de ce produit de grande consommation pharmaceutique.

 Novacap est également le numéro deux européen du paracétamol et du bicarbonate de sodium.

 A noter que Chemoxy est la troisième prise récente de Novacap qui a déjà effectué le rachat de PCAS (192 millions d'euros de chiffre d'affaires) ; puis celui d'ID Bio.

 L'entreprise emploie désormais 3 000 personnes contre 840 en 2011. Une croissance rapide qui pourrait bien se poursuivre...

 Objectif désormais pour le groupe lyonnais : les Etats-Unis...

Publiée le 10 juil. 2017 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT