Produits & Services
Accompagnement, transports individualisés des personnes âgéesTransports individualisés, navettes, accompagnement au bras des personnes âgéesPour un séminaire nature, team building de plein air - à 10' de LyonPour un séminaire en pleine nature : L’atol' du Grand Parc Miribel JonageAssurances prêts immobilier pour chef d’entreprise emprunteurProposer au chef d'entreprise emprunteur les meilleures assurances de prêt immobilierFournitures et équipements de bureau pour entreprises de LyonUne large gamme de fournitures et d’équipements de bureau pour professionnels sur Lyon et ses alentoursChocolats personnalisables pour entreprises, goodies personnalisés Surprenez vos collaborateurs avec des chocolats personnalisés [Branding d'entreprise]Sous-traitance de la paie des comptables, prestations d’externalisation des paiesExperts comptables : développez votre service Paie & Social en externalisant cette prestation chez SSIGNAide ménagère à domicile pour personnes âgées L’aide ménagère permet aux personnes âgées de rester autonomesAnimations ludiques pour 250 personnes : le rallye 2CVFédérez jusqu’à 250 collaborateurs avec les animations 2 CV DiaboloSauvegarde externalisé pour PME, incrémentale ou différentielle suivant besoinLa sauvegarde externalisée : l’assurance-vie de la PMEAménagement ergonomique sur mesure de bureaux Choisir l’aménagement ergonomique de ses bureaux pour favoriser le bien-être et la productivitéSièges ergonomiques KHOL soulagent les malades du dosLes sièges ergonomiques Khôl vous soulagent au quotidienTéléassistance à domicile pour personnes âgées avec Maintien ADOMMaintien ADOM propose un service de téléassistance pour vieillir à domicile en toute sécuritéERP pour PME : conseil, assistance et maintenance ERP Odoo avec CIMRA Opter pour le tandem CIMRA et Odoo c’est choisir de se concentrer sur son métierExternalisation de la paie pour TPE, PME et PMISSIGN, le partenaire gestionnaire des paies des TPE, PME et PMIAnimations autour du chocolat pour séminaires, ateliers, dégustations  Des animations autour du chocolat pour animer vos séminaires et ravir vos collaborateursPrestations informatiques ponctuelles, prestations IT externalisées pour PMEBesoins de prestations informatiques ponctuelles ? Externalisez, tout simplement !Aide à domicile personnes âgées, services et Maintien ADOMAide à domicile des personnes âgées pour les actes de la vie quotidienneRetraite Madelin AXA - solution retraite des TNS et IndépendantsEt vous, qu'avez-vous mis en œuvre pour votre retraite ?Assurance prévoyance du TNS, aide et conseil aux dirigeants Entrepreneurs : intéressez-vous dès à présent à votre prévoyance !Broderie sur vêtements de travail, tenue de cuisinier, métiers des CHR  Broderie sur vêtements de travail pour cafés, hôtels, restaurants : une spécialité Créativ’Broderie

Loi Pacte : la CRCC et l’Ordre des Experts-Comptables Rhône-Alpes unis face au gouvernement

Charlotte Charlier

À travers le projet de loi Pacte (Plan d’action pour la Croissance et la Compétitivité des Entreprises), le Ministre de l’Économie Bruno le Maire prévoit de supprimer le métier de commissaire aux comptes dans une grande partie des PME. Une mesure qui ne passe pas pour l’ensemble de la profession. Olivier Arthaud, président de la Compagnie Régionale des Commissaires aux Comptes de Lyon (CRCC), dénonce « une méconnaissance du métier » de la part du gouvernement.

« On retire le seul outil indépendant qui assure le bon fonctionnement des entreprises » soupire Olivier Arthaud, président de la CRCC. Dans le projet de loi Pacte, une mesure prévoit de supprimer l’intervention des commissaires aux comptes dans une grande partie des PME. Aujourd’hui, les commissaires interviennent dans les entreprises à partir de 2 ou 3 millions d’euros de chiffre d’affaires. « Avec les mesures prévues, ce seuil sera rehaussé à 8 millions d’euros. Entre 2 et 4 millions d’euros, il n’y aura plus d’intervention de commissaire. Et entre 4 et 8 millions d’euros, il y aura un audit adapté dans lequel on enlève 25 des 47 normes applicables aux TPE-PME » explique Olivier Arthaud.

15 000 emplois menacés au niveau national

Un commissaire aux comptes est au service de l’intérêt général et vérifie que les comptes publiés par les sociétés soient conformes aux normes légales. À titre d’exemple, « 40% des comptes annuels à Grenoble sont audités, et modifiés avant certification pour assurer leur conformité », explique Damien Dreux, président de l’Ordre des Experts-Comptables Rhône-Alpes. Un métier essentiel remis en cause par Bruno Le Maire, qui a « considéré que les contrôles étaient trop lourds pour les petites entreprises », dénonce Olivier Arthaud.

Et les conséquences seront graves. Ce sont 15 000 emplois qui sont menacés sur le plan national, puisque le nombre d'entreprises contrôlées baissera de 80%, passant de 190 000 à 30 000. Damien Dreux insiste également sur un « risque d’insécurité financière du monde économique des TPE-PME ». Retirer le contrôle de l’essentiel des PME aura des conséquences directes sur le financement des entreprises. 

La CRCC et l’Ordre des Experts-Comptables montent au créneau

Le président de la CRCC dénonce l’attitude du gouvernement. « On travaille pour l’Etat depuis 1870, la moindre des choses aurait été de nous inviter à la table des négociations », accuse-t-il. Les commissaires aux comptes souhaitent être force de proposition.

Ils ont formulé des mesures concrètes: rehausser le seuil actuel dans une petite entreprise de 2 à 4 millions d’euros de chiffre d’affaires, « ce qui est déjà un grand pas pour nous » assure Olivier Arthaud. Ils proposent également de créer un audit volontaire allégé pour les petites entreprises qui réalisent un chiffre d’affaires inférieur à 4 millions d’euros, et de réduire le coût de l’audit de plus de 40% pour les petites entreprises. Les présidents des Compagnies Régionales émettent également le maintien de la présence du commissaire aux comptes dans les Groupes de sociétés. « Dans quelques années on dira qu’il faut rabaisser le seuil, mais ce sera trop tard puisque beaucoup de commissaires auront été rayés de la carte » déplore le président de la CRCC. 

Dans les prochains jours, le texte du projet de loi partira au Conseil d’État. Il devrait être présenté au Conseil des ministres le 2 mai prochain. Une grève nationale est déjà prévue le 17 mai, qui réunira les commissaires aux comptes, les experts-comptables et les étudiants de l’IAE Lyon. « S’il le faut, on ira plus loin » conclut le président de l'Ordre des Experts-Comptables Rhône-Alpes.

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT