Dernières infos

Lyon-Saint Exupéry : Turkish Airlines, la compagnie qui veut rivaliser avec Emirates

Dominique Largeron

Et pourquoi pas nous aussi ? Le succès d'Emirates sur les lignes longs courriers au départ de Lyon-Saint Exupéry donne des idées à une compagnie aussi discrète que dynamique actuellement : Turkish Airlines. De deux liaisons/jour vers son hub d'Istanbul, ses fréquences pourraient bientôt passer à trois, tandis que la barre des 200 000 passagers transportés devrait être franchie cette année.

Lyon-Saint Exupéry : Turkish Airlines, la compagnie qui veut rivaliser avec Emirates-Canan Ozen, directrice régionale et Volkan Kucuktas, responsable marketing de Turkish Airlines en Rhône-Alpes

Ouverte en 1988, à Lyon-Saint Exupéry, la liaison Lyon/Istanbul, ne cesse de voir son trafic grandir. Un total de 184 000 passagers a été transporté l'année dernière. Lors du premier trimestre 2015 son trafic a encore crû de près de 5 %. La barre des 200 000 passagers pourrait bien être franchie cette année.

 En évoquant Turkish Airlines, la première image qui vient à l'esprit est celle d'une compagnie transportant des groupes de touristes pour des tours opérateurs en direction d'une destination actuellement très tendance : la Turquie. C'est vrai en partie puisque les places affrétées par lesdits tours opérateurs représentent encore près de 40 % de ses passagers. Mais avec la progression de son trafic et la croissance économique du pays qui flirtait ces dernières années avec les 5 %, ses passagers se diversifient de plus en plus.

 Désormais, la cible affichée par la compagnie turque est celle de la clientèle affaires. Actuellement, les passagers voyageant en business ne représentent que 10 % des passagers se dirigeant vers Istanbul, ou au-delà.

 Car la politique de la compagnie qui connaît une croissance à faire pâlir bien des compagnies européennes, lui permet désormais de nourrir de fortes ambitions. Et notamment celle de développer les sièges dits à haute contribution, celle de la clientèle affaires à l'international et le long courrier en s'appuyant sur son réseau mondial de 266 destinations dans 109 pays et son hub.

 Bien placé géographiquement, le hub d'Istanbul permet au départ des aéroports français, de concurrencer d'autres hubs pour les destinations asiatiques ou de l'Afrique de l'Est par exemple.

 Plus des trois quarts des passagers en correspondance à Istanbul

Ainsi, 80 % déjà des passagers de Turkish Airlines en provenance de Lyon poursuivent leur vol en utilisant le système de correspondances de Turkish Airlines à l'aéroport de destination, en l'occurrence celui d'Ataturk. L'heure du vol du soir (18 heures) a été choisie pour favoriser les correspondances pour des destinations lointaines et donc les vols de nuit. Pour l'heure, d'ailleurs, c'est Bangkok et Shanghai, voire Johannesbourg en Afrique du Sud, qui drainent le plus la clientèle business.

 Et quand chez Turkish, on constate le succès d'Emirates, la compagnie du Golfe présente à Saint Exupéry depuis la fin de l'année 2013 sur ce segment de clientèle, cela donne des idées...

 Certes, Istanbul-Ataturk n'est pas Dubaï, mais pour les vols affaires et pour se tailler des parts de marché, la compagnie turque a décidé de se montrer généreuse envers les entreprises.

 Les passagers affaires encore peu nombreux au départ de St-Ex, chouchoutés

 Elle a développé à l'aéroport d'Istanbul l'un des plus grands et des plus confortables lounge d'aéroport en Europe : sur près de 6 000 m2 ! « Nous proposons aux chefs d'entreprise rhônalpins une carte corporate gratuite. Même s'ils utilisent la classe éco, les clients entreprise bénéficient de notre lounge d'Istanbul », explique Volkan Kucutktas, responsablemarketing de Turkish Airlines à Lyon-Saint Exupéry. Il ajoute : « Cette carte corporate permet aux entreprises de bénéficier de baisses de tarifs allant jusqu'à 17 % . Tout dépend bien sûr des fréquences, des destinations, du nombre de cadres et dirigeants susceptibles de voyager sur notre compagnie. »

 Si le voyageur long-courrier n'a pas de correspondance rapide, sa nuit d'hôtel à Istanbul est comprise dans son billet, ainsi qu'une visite de la ville...

 Un argumentaire qui semble payer peu à peu : l'année dernière, Turkish Airlines Rhône-Alpes avait signé trente contrats corporate avec les entreprises, soixante, cette année.

Pilotée par Canan Ozen, directrice régionale, l'équipe de Turkish Airlines compte déjà une quinzaine de personnes.

 Elle pourrait s'étoffer à l'avenir dans la mesure où vu le taux de remplissage actuel des avions ( 87 %) le passage de deux à trois avions par semaine est envisagé, mais non encore décidé. Lorsque ce sera le cas, les jours comprenant trois liaisons, seront les mercredis, samedis et dimanches.

 Dix A 380 en commande ?

 Si les compagnies du Golfe et notamment Emirates nourrissent de grosses ambitions. Il en est de même pour Turkish Airlines qui soigne ses passagers, tant en terme de confort que de repas à bord. Sa flotte compte 269 avions : elle devrait passer à 300 d'ici fin 2015. On pourrait parler d'elle lors du prochain salon du Bourget car ces perspectives de développement de son trafic pourraient l'amener à commander dix A 380, actuellement en test .

 Autre argument que met en avant la compagnie turque : le futur aéroport destiné à remplacer « Ataturk » qui est actuellement en construction. Il devrait progressivement entrer en service en 2016. Turkish Airlines devrait s'y installer en 2017.

 Avec une capacité de 150 millions de passagers, il devrait figurer lors de son inauguration, au rang de plus important aéroport du monde. Tout simplement...

Publiée le 01 mai 2015 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour
Transport aérien Aéroports
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.

changements horaires[ 19/05/15 ]
bonjour,
vous dites que les passagers sont chouchoutés mais certainement pas au niveau service réservations.
impossible de joindre la compagnie alors qu'elle change ses horaires en rendant la correspondance à Istanbul pour lyon impossible


HAUT