Espaces thématiques+
Bourse & Finance

Dédié aux experts et professionnels de la Bourse, de la Finance, en région Rhône-Alpes. Cet...

Lyon Digital & Numérique

Bienvenue dans l'espace Lyon Digital & Numérique "Business numérique", "marketing digital"...

Lyon English Business

Welcome to the English corner of Lyon-Entreprises.com This space includes all the English pages...

Voir tous les espaces
Vidéos des entreprises Voir toutes les vidéos

MGI COUTIER

Opération d'envergure pour MGI Coutier qui prend pied aux USA en acquérant Avon Automotive

On savait que l'équipementier automobile de l'Ain, MGI Coutier, était en négociation pour mener une importante opération de croissance externe (*). Elle vient d'être finalisée : il s'agit d'une opération de poids puisque la société dirigée par André Coutier, vient d'acheter Avon Automotive, un fabricant américain de canalisations et de conduits basse pression pour automobiles : de 3 560 salariés pour un chiffre d'affaires de 276 millions de dollars. Une société qui détient le leadership sur ces productions pour toute l'Amérique du Nord. Une belle opération, saluée par la Bourse, qui permet à l'équipementier rhônalpin de grossir de plus de 30 % tout en s'implantant sur un marché d'où il était presque totalement absent.

Opération d'envergure pour MGI Coutier qui prend pied aux USA en acquérant  Avon Automotive

C'est fait. Depuis plusieurs semaines, le Groupe MGI Coutier, installé à Champfromier dans l'Ain, avait annoncé qu'il était sur le point de procéder à une très importante opération de croissance externe.

Le protocole d'accord vient d'être signé avec SAC, un fonds américain, l'actionnaire actuel. L'équipementier automobile spécialisé dans les mécanismes et les transferts de fluides va acquérir 100 % du capital de la société américaine Avon Automotive. Le signature définitive doit intervenir le 6 juillet prochain.

Une belle opération car elle amène dans la corbeille une spécialité sur laquelle MGI Coutier était absent : Avon Automotive est un spécialiste mondial des canalisations et conduits basse pression en caoutchouc ou silicone, des produits qui jouent, un rôle important dans l'environnement moteur et notamment dans la fonction refroidissement des véhicules d'aujourd'hui et de demain. La société américaine fabrique également des produits ou systèmes pour les circuits de refroidissement, les circuits carburant et l'admission d'air pour le secteur automobile et des marchés connexes : travaux publics et agricoles.

Détenant un leadership reconnu en Amérique du Nord et en Europe sur ces familles de produits, Avon Automotive a réalisé en 2010 un chiffre d'affaires de 276 millions de dollars (195 millions d'euros) pour un résultat opérationnel courant de 10,6 millions de dollars. Le groupe compte 3 560 salariés dans le monde dont 60 % en Amérique du Nord.

Basé dans une ville qui pour un équipementier automobile répond au joli nom de Cadillac dans le Michigan, Avon Automotive est, de plus, internationalisé avec dix unités de production « très compétitives », précis MGI Coutier, dans huit pays.

Ainsi, le groupe américain possède des usines au Mexique, en Inde et en Europe  : en France où Avon possède deux usines, à Vannes et à Baulieues-les-Loches, en Espagne, au Portugal, en Tchéquie et enfin, en Turquie.

Il a également des bureaux commerciaux au Japon, au Royaume-Uni et en Allemagne.

Son expertise technologique dans le domaine des canalisations complexes en caoutchouc et silicone lui permet de travailler avec les principaux constructeurs automobiles : General Motors et Chrysler que MGI Coutier n'avait pas encore dans son portefeuille, ainsi que Ford, Renault-Nissan, Tata-Jaguar-Land Rover, Toyota…

Cette acquisition dont le coût n'a pas été divulgué pour l'instant est, explique la direction de MGI Coutier, « financée exclusivement par endettement, sous la forme d'un prêt syndiqué, auprès d'un pool bancaire de trois banques françaises. » Pas de risque de dilution, donc, pour les détenteurs d'actions MGI Coutier. MGI Coutier s'était fortement désendetté : à l'issue de l'opération, le ratio dette sur fonds propres sera inférieur à 50 %.

Grâce à cette acquisition l'équipementier de l'Ain devient un acteur mondial majeur dans le domaine des transferts de fluides. La complémentarité avec Avon Automotive concerne aussi bien les familles de produits, que les clients et la couverture géographique. Les métiers de MGI Coutier sont les mécanismes d'ouvertures et d'articulations, les arrêts et charnières de portes, serrures, commandes d'ouverture, les systèmes à carburant, ainsi que les pièces moteurs : répartiteurs d'air, systèmes de filtration et de refroidissement, rampes d'injection essence...

« Cette opération nous permet également de disposer d'une offre globale intégrée (plastique, caoutchouc, métal) parmi les plus larges dans ces spécialités au niveau mondial », se félicite-t-on au sein du Groupe de l'Ain.

L'équipementier rhônalpin est désormais riche de plus de trente sites industriels situés sur les principaux marchés mondiaux de l'automobile. Mais surtout, il prend pied aux USA, un marché d'où il était absent. Le continent nord-américain devient ainsi de facto, le deuxième marché du Groupe.

Le chiffre d'affaires de la société dirigée par André Coutier augmente avec cette opération de plus de 30 % et passe à 620 millions d'euros pour un effectif global de près 8 000 salariés dont 26 % en France.

Pas de surprise : l'opération a été immédiatement saluée par la Bourse avec un envol de l'action de 5 % à 45,85 euros. Depuis le début de l'année, le cours a bondi de 32 %. Une jolie performance pour une société industrielle, réalisée de surcroît sur fond de stagnation de la Bourse. L'industrie retrouve la cote !

(*) Lyon-entreprises du lundi 23 mai 2011

Photo (DR)-André Coutier, président du directoire de MGI Coutier

Publiée le 27 juin 2011 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 04 juil. 2011
Figure dans les rubriques
L'article du jour
News
USA
MGI COUTIER
Automobile


HAUT