Produits & Services
Confiture de luxe BRUNETON, mets et confitures pour tous les chefsMaison Bruneton : des confitures de luxe à la table des meilleurs chefs de Lyon et du mondeDirecteur marketing à temps partagé, service de communication externaliséGérez votre image de marque et votre marketing digital à temps partagé avec GBSNavette transport VIP hôtels, personnalités, clients, entreprisesNavette VIP pour les hôtels de Lyon - le service des Transports LausseurCoffret recettes mets et vins pour entreprises, coffret gourmand recettesCoffrets recettes CiboVino : un cadeau gourmand original où le chef cuisinier, c’est vous !Développpement commercial pour TPE, externalisation de la prospectionGBS : le nouveau nom du développement commercial des TPE et des indépendantsMeubles en bois professionnels sur mesure, comptoirs, bars, ateliers de cuisineMeubles sur mesures toutes essences de bois pour professionnelsCoffret apéritif pour entreprises, le coffret apéro des salariésCoffret cadeau gourmand : CiboVino vous le sert à l’apéroTransport de collaborateurs, fiable, ponctuel - taxi pour entreprisesTransports Lausseur, la navette privilégiée des entreprises pour les déplacements des clients et des partenairesTaxi groupe 9 personnes, minibus pour entreprises, hôtels, agences LyonEntreprises, hôtels, agences : reposez-vous sur la rigueur et la fiabilité des Transports Lausseur, taxi groupe 9 personnesSaisie et qualification de fichiers prospects - faire saisir ses donnéesConstitution et qualification de fichiers prospects - faites saisir vos contactsTranscription données médicales, données personnelles, saisie de données de santéService de saisie de données adapté aux mutuelles, CHU, laboratoires et tous organismes de santéSaisie de données, catalogues, études - transcription d'informationPour gagner en productivité, confiez la saisie de données à Easy Info ServicesBroderie sur tablier de charcutier, boucher ou boulanger - faire broder ses tabliersCharcutiers, bouchers, cuisiniers, cavistes : faites broder vos tabliers !Rénover sa toiture - conseils et rénovations de toits et charpentesBati&Bois rénove vos toitures et vos charpentesRevues de presse et constitutions de dossier de presse, prestation ExpertInfoRevues de presse et constitution de dossiers de presseFinancer le développement des PME, aide, accompagnement, conseilFinancez le développement de votre entreprise avec ADEC ConseilSurveillance de rentabilité pour PME, aide, conseil et outil logicielSuivre sa rentabilité au jour le jourTransmettre son patrimoine, conseils et aide à la transmission patrimonialeTransmission de patrimoine : donation ou succession ? Comment bien préparer sa retraite, conseils et aides à la constitutionBien préparer sa retraite - anticipation, conseils et constitutionOptimiser ses charges immobilières, foncières - surévaluation taxesOptimisez vos taxes immobilières d'entreprise
Dernières infos

Pertes records pour Lafuma : 71,2 millions d'euros !

On savait la société d'Anneyron (Drôme) en perte de vitesse. Mais à ce point ! Le spécialiste de l'outdoor se retrouve avec une perte de 71,2 millions d'euros pour un chiffre d'affaires 2012/2013 de 193,6 millions d'euros, en recul de 13,8 %. Il est vrai que la société suisse Calista qui a racheté Lafuma en janvier dernier a passé les comptes à la paille de fer : cette perte comporte des dépréciations de marques et des écarts d'acquisition. Calista va en tout cas avoir fort à faire pour la remettre à flot.

Pertes records pour Lafuma : 71,2 millions d'euros !

 Pire qu'escompté ! Le spécialiste de l'outdoor, Lafuma dont le siège est situé à Anneyron dans la Drôme a connu un très mauvais exercice 2012/2013.

 Le chiffre d’affaires, à périmètre constant, pour l’exercice clos en septembre, baisse de 13,8% à 193,6 millions d’euros.  En cause, les marques Oxbow et Lafuma qui affichent une diminution de leur activité de respectivement 29,3% et de 11,5%.  

 La perte nette a été tout bonnement multipliée par plus de quatre, passant de 15,2 à 71,2 millions d’euros ! Il est vrai que la société suisse Calista qui a racheté Lafuma en janvier 2013, a passé les comptes à la paille de fer, en rajoutant aux pertes endogènes, des écarts d'acquisition (la différence entre le prix payé lors du rachat et son évolution comptable) et des dépréciations d'actifs.

 37 millions de dépréciation pour la marque Oxbow

La seule dépréciation de la marque Oxbow, la division surf basée à Mérignac dans le sud-ouest, a pesé pour 37 millions d’euros dans le compte de résultat. La révision des provisions sur les stocks et créances (10,45 millions d’euros) et les frais liés à la réorganisation des activités opérationnelles (15,2 millions d’euros) ont également contribué aux pertes record de cet exercice.

 Rappelons que Calista n'avait pas tardé à réagir, sitôt après avoir racheté la société drômoise.

 Face à la détérioration continue de ses performances, elle avait mis en place en juin 2013 deux plans de sauvegarde de l’emploi et un plan stratégique, axé autour de trois pôles (outdoor et montagnes, mobilier, surf).

 Celui concernant Lafuma a été marqué par un "redimensionnement" de l'activité outdoor et son transfert sur le site d'Annecy qui accueille aujourd'hui les marques Eider et Millet (vêtements et équipement de montagne), ainsi que la rationalisation des fonctions support, c'est-à-dire essentiellement administratives.

 Cette décision s'est traduite par le transfert de quarante-six postes vers Annecy et la suppression de soixante-dix-huit postes, dont soixante à Anneyron dans la Drôme, siège de Lafuma.

 C'est la société la plus mal en point, Oxbow, qui a payé le prix le plus fort avec la suppression de quatre-vingt-trois postes.

 Cette lourde réorganisation devrait permettre au groupe, selon la direction « de mieux utiliser ses savoir-faire techniques dans les activités outdoor et montagne et de confirmer son potentiel à l’international».

 Parallèlement, la société suisse avait procédé à une double augmentation de capital du groupe, représentant un montant total de 45 millions d’euros.

 La dette a progressé malgré la recapitalisation

 La dette a progressé de 5,9 millions d’euros par rapport au 30 septembre 2012, pour s’établir à 23,1 millions d’euros.  

 Le groupe ne respecte plus les deux ratios auxquels il était soumis par sa banque et reclasse par conséquent sa dette au bilan en court terme, afin de refléter son caractère d’exigibilité immédiate.

 La direction de Lafuma, souhaitant revenir à un exercice calé sur l’année civile, verra ce dernier se dérouler du 1er octobre au 31 décembre. L’activité sur ce court exercice devrait une nouvelle fois s'afficher en baisse.

 Cependant, pour le groupe, « ses actions d'améliorations opérationnelles, ses mesures de réduction de coûts, la concentration sur des circuits de distribution profitables devraient conduire à une réduction graduelle des pertes opérationnelles courantes à partir de l'exercice 2014. »

 Le plan social, déjà très lourd, ne devrait donc pas être accentué.

Publiée le 23 nov. 2013 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT