Pollution de l'air à Lyon : un e-loueur de voitures fait un tabac en proposant des voitures à plaques impaires ou paires, selon les jours...

Pollution de l'air à Lyon : un e-loueur de voitures fait un tabac en proposant des voitures à plaques impaires ou paires, selon les jours...

Si le marketing, c'est savoir s'adapter à toutes les situations, même les plus ennuyeuses, « E-loue » peut avoir la palme !

  Ce site de location de voitures en ligne a enregistré plus de 600 demandes de locations de voitures à plaques impaires, lundi 23 janvier, premier jour du nouvel épisode de circulation alternée à Lyon et Villeurbanne !

 On sait en effet que ce lundi, les plaques paires étaient interdites de circulation (sauf pour les voitures dotées d'une vignette verte, violette, jaune et orange).

 E-loue (*) ? Un acteur important de la location en France : le site propose des annonces de location de particuliers et de professionnels.

 Comme l'annonce a été faite par le préfet de région de la prolongation de la circulation alternée, mardi 24 janvier, Alexandre Woog, le président de E-loue, ne manque pas de signaler que  « la circulation alternée a été reconduite pour mardi : nous attendons sur e-loue plus de 1 000 demandes de locations de voitures à plaque paire sur la région lyonnaise »...
 
En effet, contrairement aux sites des loueurs traditionnels, il est possible sur « E-loue » de savoir pour chaque voiture en location, quelle est la parité de sa plaque d’immatriculation, comme on peut le lire sur l'illustration ci-contre.

 Mieux même : certains propriétaires qui mettent en location leur voiture commencent à indiquer la couleur de leur vignette dans le descriptif de leur annonce...

 (*) Fondée en 2009 par Alexandre Woog et Benoit Wojciechowski, « E-loue » compte 250 000 membres actifs, 2,5 millions d'inscrits et 1 000 loueurs professionnels, référencés sur sa marketplace.

Publiée le 23 janv. 2017 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT