Produits & Services
Coffret gourmand confitures de luxe Bruneton > cadeau d'affaire gourmandCadeaux d'affaires gourmand : jouez la carte de l'originalité avec des confitures 100% artisanalesConfiture de luxe BRUNETON, confitures artisanales de luxe pour tous les chefsMaison Bruneton : des confitures de luxe à la table des meilleurs chefs de Lyon et du mondeDirecteur marketing à temps partagé, service de communication externaliséGérez votre image de marque et votre marketing digital à temps partagé avec GBSNavette transport VIP hôtels, personnalités, clients, entreprisesNavette VIP pour les hôtels de Lyon - le service des Transports LausseurCoffret recettes mets et vins pour entreprises, coffret gourmand recettesCoffrets recettes CiboVino : un cadeau gourmand original où le chef cuisinier, c’est vous !Développpement commercial pour TPE, externalisation de la prospectionGBS : le nouveau nom du développement commercial des TPE et des indépendantsMeubles en bois professionnels sur mesure, comptoirs, bars, ateliers de cuisineMeubles sur mesures toutes essences de bois pour professionnelsCoffret apéritif pour entreprises, le coffret apéro des salariésCoffret cadeau gourmand : CiboVino vous le sert à l’apéroTransport de collaborateurs, fiable, ponctuel - taxi pour entreprisesTransports Lausseur, la navette privilégiée des entreprises pour les déplacements des clients et des partenairesTaxi groupe 9 personnes, minibus pour entreprises, hôtels, agences LyonEntreprises, hôtels, agences : reposez-vous sur la rigueur et la fiabilité des Transports Lausseur, taxi groupe 9 personnesSaisie et qualification de fichiers prospects - faire saisir ses donnéesConstitution et qualification de fichiers prospects - faites saisir vos contactsTranscription données médicales, données personnelles, saisie de données de santéService de saisie de données adapté aux mutuelles, CHU, laboratoires et tous organismes de santéSaisie de données, catalogues, études - transcription d'informationPour gagner en productivité, confiez la saisie de données à Easy Info ServicesBroderie sur tablier de charcutier, boucher ou boulanger - faire broder ses tabliersCharcutiers, bouchers, cuisiniers, cavistes : faites broder vos tabliers !Rénover sa toiture - conseils et rénovations de toits et charpentesBati&Bois rénove vos toitures et vos charpentesRevues de presse et constitutions de dossier de presse, prestation ExpertInfoRevues de presse et constitution de dossiers de presseFinancer le développement des PME, aide, accompagnement, conseilFinancez le développement de votre entreprise avec ADEC ConseilSurveillance de rentabilité pour PME, aide, conseil et outil logicielSuivre sa rentabilité au jour le jourTransmettre son patrimoine, conseils et aide à la transmission patrimonialeTransmission de patrimoine : donation ou succession ? Comment bien préparer sa retraite, conseils et aides à la constitutionBien préparer sa retraite - anticipation, conseils et constitution

Professionnels de la restauration : une hausse de la TVA qui s'invite au plus mauvais moment

Dominique Largeron

Les professionnels de la restauration regardent avec une inquiétude certaine le passage de la TVA, le 1er janvier prochain, de 7 à 10 %. Pour eux, elle survient sur fond de crise : la chute de chiffre d'affaires s'est établie en juillet dans le Rhône à – 13 %. Pour autant, les restaurateurs adhérents à l'Umih, s'ils n'envisagent pas pour l'heure de défiler dans la rue, comptent bien faire entendre leur voix.

Professionnels de la restauration : une hausse de la TVA qui s'invite au plus mauvais momentPhilippe Florentin

 « Dans la restauration, nous sommes des Gaulois, des individualistes ». Restaurateur de profession, dirigeant lui-même plusieurs établissement à Lyon, (Zinc Zinc, Bieh, Abel), Philippe Florentin ne cache pas qu'il est difficile de faire bouger cette profession.

 Représentant la restauration au sein de l'Umih Rhône (Union des métiers et des industries de l'hôtellerie) qui regroupe un millier de patrons de restaurants, il compte en revanche faire entendre sa voix auprès des pouvoirs publics.

 La grosse inquiétude du moment est l'augmentation programmée de la TVA dans la restauration qui passera au 1er janvier 2014, dans le cadre des hausses généralisées annoncées par le gouvernement, de 7 à 10 %. Un très mauvais coup, estime cette profession qui avait obtenu de Nicolas Sarkozy une TVA à 5,5 %, remontée ensuite à 7 %. Et donc prochainement à 10 %.

 « En deux ans, la TVA de la restauration aura doublé. Suite à la baisse à 5,5 %, on avait assisté à une génération spontanée de nouveaux restaurants, en nombre. Désormais, c'est l'effet inverse qui se profile : ce n'est pas cohérent. Quelle profession peut supporter un quasi-doublement de sa TVA sans pouvoir augmenter ses prix ! », s'insurge Philippe Florentin.

"Il nous est impossible de baisser nos prix"

« Nous nous retrouvons avec cette hausse entre le marteau et l'enclume », explique-t-il. «  Nos entreprises de restauration génèrent de petites marges. Or, dans la conjoncture actuelle, il nous est impossible d'augmenter nos prix. Un hausse ferait fuir des clients. Cette hausse risque bien de rogner très fortement nos marges », assure-t-il.

Bref, cette hausse qui se profile arrive au plus mauvais moment : la restauration est actuellement fragilisée par la crise. Tant les clients entreprises que les clients particuliers se rendent moins au restaurant.

Selon une étude de Gira Conseil, le panier moyen de l'ensemble de restauration (traditionnelle et fast food) a reculé en 2012 pour afficher une baisse de 2,66 %. Il s'affiche désormais à 9,01 euros.

L'ensemble du secteur de la restauration a connu une chute de 2 % de son chiffre d'affaires au cours du premier semestre 2013, alors que le ministère avait déjà noté un recul de 1,91 % en 2012.

Recul de 13 % du chiffre d'affaires en juillet

Pire, dans le Rhône, selon les dernières données chiffrées, du fait d'une chute importante du nombre de touristes au mois de juillet, le recul ressemble à une chute libre : - 13 %.

Philippe Florentin liste les différentes hausses auxquelles les professionnels sont confrontés : celle des matières premières, du transport, des charges salariales et des heures supplémentaires.

Les professionnels entendent donc faire entendre leur voix auprès des pouvoirs publics. Pour alerter sur les conséquences à venir d'une aggravation de la crise de la profession : « Regardez le nombre de restaurants à vendre dans le centre-ville de Lyon ! », lance-t-il.

Pas d'effondrement pour l'instant

Pour l'instant, on ne note pas d'effondrement. Selon le cabinet Altares, on note 53 faillites chez les restaurants traditionnels dans le Rhône sur les sept 1ers mois de l'année, contre 95 sur l'ensemble de l'année 2012 ; ainsi que 17 faillites de fast food contre 37 sur toute l'année 2012. Mais pour Philippe Florentin, la vraie crise est devant nous.

Photo (DL)-Président des restaurateurs Umih 69, Philippe Florentin est propriétaire de plusieurs restaurants à l'enseigne « Zinc Zinc », « Bieh » et « Abel ».

Publiée le 23 sept. 2013 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 23 sept. 2013
Figure dans les rubriques
L'article du jour
Restonews
Fiscalité, taxes
Hôtellerie, restauration
Rhône Alpes

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT