Dernières infos

Rhône-Alpes compte près de 100 000 auto-entrepreneurs...plutôt jeunes

Ils sont plus nombreux, mais leur chiffre d'affaires moyen recule pour la première fois depuis la mise en place du dispositif. Plus de la moitié des auto-entrepreneurs a moins de quarante ans.

Rhône-Alpes compte près de 100 000 auto-entrepreneurs...plutôt jeunes

Selon les derniers chiffres fournis par l'Urssaf , le nombre des auto-entrepreneurs frôlait les 100 000 fin 2013 en Rhône-Alpes.

 Ils étaient très précisément 96 000. Un chiffre qui traduit une hausse très importante : + 11,2 % sur un an.

 Ce qui illustre le succès de la formule qui, créé par la loi de modernisation de l'économie en 2008, n'a pas cessé de voir leur nombre progresser depuis.

 En revanche le chiffre d'affaires global de ce grand nombre d'entrepreneurs recule de 2,4 %, soit 724 millions d'euros ; et ce pour la première fois depuis le mise en place du dispositif.

 Près de la moitié d'entre eux a déclaré un chiffre d'affaires positif ; et trois auto-entrepreneurs sur quatre a affiché un chiffre d'affaires positif au moins une fois dans l'année.

Il s'agit d'une population relativement jeune : six entrepreneurs sur dix sont des hommes et près de la moitié d'entre eux a moins de quarante ans et vingt pour cent a moins de trente ans.

 L'Urssaf a cependant constaté que ces derniers sont souvent économiquement moins actifs : la part des auto-entrepreneurs déclarant un chiffre d'affaires positif est croissant avec l'âge : elle atteint 85 % au-delà de soixante ans.

 Les secteurs des activités spécialisées dans le design, l'informatique, les activités sportives, la réparation automobile, de la coiffure et des soins du corps sont ceux qui regroupent le plus de jeunes entrepreneurs.

 Mais on trouve les plus gros bataillons  dans le BTP, le commerce de marché, les arts et spectacles.

Publiée le 30 mars 2015 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour
Créateur, repreneur, auto entrepeneur

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT