Produits & Services
Service de fruits en entreprise - livraison de corbeilles 4 saisonsAvec les Vergers de Gally, adoptez la pause fruit au travailSalles de réunion thématique Garage Vintage, séminaires, réunions Pour vos séminaires d'entreprises : les salles de réunion thématisées Diabolo !Réponse appels d'offres, conseil, accompagnement des PMEDM Partner répond aux appels d’offres pour les entreprises et les remportent !Echantillons gratuits de croquettes pour chien - faites lui goûter Kalina ! Bien choisir ses croquettes pour chien, et si vous lui faisiez goûter avant d'acheter ?Essai de croquettes pour chats, échantillon gratuit, livraison à domicile Lyon - IsèreLe meilleur de la croquette pour chats est signé Ninette Croquette [Essai gratuit]Dépannage fournitures bureau pour entreprises, services et livraison expressSOS dépannage fournitures de bureaux : CBI Diffusion livre les entreprises en expressAccompagnement, transports individualisés des personnes âgéesTransports individualisés, navettes, accompagnement au bras des personnes âgéesPour un séminaire nature, team building de plein air - à 10' de LyonPour un séminaire en pleine nature : L’atol' du Grand Parc Miribel JonageAssurances prêts immobilier pour chef d’entreprise emprunteurProposer au chef d'entreprise emprunteur les meilleures assurances de prêt immobilierFournitures et équipements de bureau pour entreprises de LyonUne large gamme de fournitures et d’équipements de bureau pour professionnels sur Lyon et ses alentoursChocolats personnalisables pour entreprises, goodies personnalisés Surprenez vos collaborateurs avec des chocolats personnalisés [Branding d'entreprise]Sous-traitance de la paie des comptables, prestations d’externalisation des paiesExperts comptables : développez votre service Paie & Social en externalisant cette prestation chez SSIGNAide ménagère à domicile pour personnes âgées L’aide ménagère permet aux personnes âgées de rester autonomesAnimations ludiques pour 250 personnes : le rallye 2CVFédérez jusqu’à 250 collaborateurs avec les animations 2 CV DiaboloSauvegarde externalisé pour PME, incrémentale ou différentielle suivant besoinLa sauvegarde externalisée : l’assurance-vie de la PMEAménagement ergonomique sur mesure de bureaux Choisir l’aménagement ergonomique de ses bureaux pour favoriser le bien-être et la productivitéSièges ergonomiques KHOL soulagent les malades du dosLes sièges ergonomiques Khol vous soulagent au quotidienTéléassistance à domicile pour personnes âgées avec Maintien ADOMMaintien ADOM propose un service de téléassistance pour vieillir à domicile en toute sécuritéERP pour PME : conseil, assistance et maintenance ERP Odoo avec CIMRA Opter pour le tandem CIMRA et Odoo c’est choisir de se concentrer sur son métierExternalisation de la paie pour TPE, PME et PMISSIGN, le partenaire gestionnaire des paies des TPE, PME et PMI

Vaste enquête sur la consommation dans le Rhône : les achats sur Internet pèsent déjà l'équivalent de trois hypermarchés !

Le e-commerce de la région lyonnaise pèse 410 millions d'euros

C'est l'équivalent du chiffre d'affaires de trois hypermarchés que révèle une passionnante et vaste enquête sur l'évolution des habitudes de consommation qui permet également de constater la perte d'attraction des grands hypermarchés, la stagnation des hard-discounts et l'excellente tenue des commerces de centre-ville. La proximité devient le maître-mot des consommateurs.

Caddy qui circule dans les allées d'un hypermarché virtuelE-commerce dans le Rhône : résultats de l'enquête sur les habitudes des e-consommateurs lyonnais

On savait pertinemment que l'Internet prenait un poids grandissant dans la consommation des Lyonnais et plus largement encore de celle des Rhodaniens. Mais à quel niveau et quel danger offre-t-il pour les autres formes de distribution ?

 A cette question que se pose tout industriel, commerçant ou responsable d'une société de service, répond une vaste enquête menée par la CCI de Lyon.

 Cette enquête, la 9ème du nom, est particulièrement lourde puisque portant sur les évolutions de consommation entre 2006 et 2011, elle est le résultat d'un échantillon de 6 200 consommateurs interrogés et représentant 2,3 millions d'habitants sur un territoire de soixante kilomètres autour de Lyon, englobant donc le Beaujolais et le Rhône rural (*).

Elle permet de quantifier le poids de la Toile dans la consommation: celui-ci est à la fois important, mais encore relatif, si on le compare à la consommation globale de ce territoire.

On constate ainsi que 88 % des consommateurs de cette grande région lyonnaise sont connectés à Internet (63 % seulement en 2006) : ils sont désormais plus nombreux que les propriétaires de voiture (80 %) !

 77 % de ces 88 % effectuent au moins un achat par mois sur le Web. Ce qui représente un chiffre d'affaires global, tous secteurs confondus, de 410 millions d'euros : une multiplication de 2,6 par rapport à 2006. Il s'agit du monde de distribution qui connaît et de loin, la plus forte croissance.

 A noter qu'il est important pour le propriétaire d'un magasin en dur d'être aussi présent sur le Web : 62 % des consommateurs internautes utilisent le Web pour sélectionner... un point de vente pour leurs achats.

 Cette consommation via la Toile représente l'équivalent de trois hypermarchés, ce qui est important, mais comparé à l'ensemble de la consommation concernée, ne représente, par exemple que le chiffre d'affaires des magasins de Lyon Rive Gauche. Pour l'heure, du moins, car cette enquête illustre également le dynamisme de cette consommation qui ne pourra que continuer à prospérer.

 Le hard discount marque le pas

 Autre surprise révélée par cette enquête : la stagnation des hard-discounts. On aurait pu penser que leurs prix bas allaient amener, en cette période de crise, un fort développement de leurs chiffre d'affaires, comme en Allemagne où ils représente 43 % de la distribution. Il n'en est rien. Les Aldi, Lidl, Netto ou Leader Price restent scotchés à la même part de marché. : 7 %. Deux explications sont avancées par les enquêteurs de la CCI de Lyon : ce secteur de la distribution n'a que peu édifié de nouveaux magasins ces dernières années et leurs concurrents, avec les marques repère ou distributeur, ont semble-t-il su réagir efficacement.

 Ce n'est pas pour rien que Lidl, par exemple a annoncé qu'il allait faire évoluer son concept en ajoutant des marques à ses assortiments et que Carrefour est actuellement en train de tester des sections hard discount dans certains de ses hypermarchés, afin sans doute de développer le concept dans tous.

 Les hypers en perte de vitesse, les centre-villes en forme

 Cette méga-enquête permet également de toucher précisément du doigt ce que les experts annonçaient : la perte d'attrait des hypermarchés (plus de 6 500 m2) dont la part de marché est passée de 15, 7 % à 13 %.

 Le maître-mot de cette enquête peut se résumer au retour de la proximité. Non seulement, les commerces forains ont su défendre leurs positions, mais les commerces de centres-villes aussi. Ils ont été il est vrai par la multiplication des supérettes et des magasins en franchise.

 Ce qui se traduit dans le palmarès des pôles commerciaux. On constate ainsi qu'avec chacun un peu plus de 600 millions d'euros de chiffre d'affaires, la Presqu'île lyonnaise et la Part-Dieu font jeu égal. Suit ensuite le pôle de Saint-Priest/Porte des Alpes (Auchan, Décathlon, Ikéa, etc.) avec un chiffre d'affaires situé entre 500 et 600 millions d'euros. Suit ensuite la rive gauche de Lyon (400 et 500 millions d'euros), puis Ecully (250 à 300 millions d'euros) et ensuite au même niveau, Givors, Villefranche, Saint Genis 2 et Vénissieux Puisoz qui affichent entre 200 à 250 millions d'euros de chiffre d'affaires.

 Une croissance due seulement au dynamisme démographique

 Enfin cette enquête se conclut sur une note positive. Elle confirme que si on prend en compte l'inflation, le budget des ménages est effectivement stagnant. Le potentiel de consommation par famille s'établit à 12 240 euros annuels par ménage (la hausse de 10 % constatée en cinq ans est annulée par l'inflation). La croissance globale de la consommation constatée est seulement due au dynamisme de la croissance démographique de la grande région lyonnaise.

 Et bonne nouvelle, cela va continuer : 150 000 nouveaux consommateurs sont attendus d'ici 2030. Ce dynamisme démographique va perdurer au même rythme. Ouf !

 (*) Il s'agit d'une enquête menée tous les cinq ans par la CCI de Lyon et un certain nombre de partenaires (Grand Lyon, CCI du beaujolais, Conseil Général du Rhône, etc.). Elle rassemble 30 enquêteurs. Les consommateurs sont interrogés au téléphone, ce qui se traduit par 14 000 heures d'interview et le recensement de 240 000 actes d'achat.


Lire intégralement l'enquête de consommation
Publiée le 06 nov. 2012 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
L'article du jour


HAUT