Espaces thématiques+
Bourse & Finance

Dédié aux experts et professionnels de la Bourse, de la Finance, en région Rhône-Alpes. Cet...

Lyon Digital & Numérique

Bienvenue dans l'espace Lyon Digital & Numérique "Business numérique", "marketing digital"...

Lyon English Business

Welcome to the English corner of Lyon-Entreprises.com This space includes all the English pages...

Voir tous les espaces

LUSTUCRU FRAIS

Pour répondre au succès des "lunch boxes" : Lustucru implante un nouveau site de production au sud de Lyon

La filiale du groupe espagnol Panzani va investir près de 40 millions d'euros dans une nouvelle unité de fabrication de pâtes fraîches qui va s'élever sur la ZAC Val de Charvas à Communay, au sud de Lyon. Il sera plus particulièrement dédié à la fabrication de plats cuisinés et notamment de "lunchs boxes", ces boîtes comportant des plats tout préparés qui connaissent un gros succès.

Les Lunchs Boxes Lustucru s'implantent à Lyon

Les créations de nouveaux sites industriels sont suffisamment rares actuellement pour ne pas les signaler. Lustucru, filiale du groupe Panzani dont le siège est basé à Saint-Genis-Laval dans le Rhône) a signé le 12 décembre deux actes de vente avec l'aménageur SERL (Société d'Equipement du Rhône et de Lyon) et la Communauté de communes du pays de l'Ozon, pour acquérir 17 hectares dont 6,5 sur la ZAC Val de Charvas située à Communay, au sud de Lyon, à la frontière avec l'Isère.

Les "lunchs boxes" à Communay

Lustucru rejoint sur ce site trois entreprises déjà installées (Cast Profil France, Guardian et Groupement Logistique du Froid) qui ont choisi cet emplacement pour son excellent positionnement, non loin du carrefour des autoroutes A7, A 47 et A 46.

Premier coup de pioche : en avril 2013

L'objectif pour Panzani est d'abord d'ouvrir un site de production de près de 7 000 m2 : le démarrage des travaux est prévu en avril 2013. Ceux-ci devraient durer près de quatorze mois. La construction d'une plateforme logistique devrait suivre.

Cet important investissement est destiné à permettre à l'entreprise de faire face à la saturation de deux autres unités du groupe situées en Rhône-Alpes : à Lorette dans la Loire et à Saint-Genis-Laval.

Cette nouvelle unité de fabrication est en effet destinée à répondre à la demande grandissante de plats cuisinés et notamment de "lunch boxes" qui représentent un important succès commercial : leur chiffre d'affaires a explosé ces deux dernières années.

Lancée en janvier 2010, les "lunch boxes" détiennent déjà 24 % de part de marché, ce qui positionne l'entreprise juste derrière le Vendéen Sodebo créateur, à l'origine de ce nouveau marché.

Cet investissement a pour but de compléter le dispositif de la division "Lustucru frais" qui réalise 95 % de ses ventes dans les grandes surfaces. Son chiffre d'affaires s'est établi en 2011 à 117 millions d'euros avec 420 salariés.

Dans le giron de l'Espagnol Ebro Foods

Désormais le groupe Panzani auquel appartient Lustucru est espagnol. Après avoir été numéro un de la pâte fraîche en France dans les années soixante en s'implantant dans la grande distribution, le groupe est passé successivement dans le giron de Danone, puis de Paribas Affaires industrielles, avant de rejoindre en 2005 le groupe agroalimentaire espagnol Ebro Foods : un grand de l'agro-ali mentaire avec 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2010.

Après avoir connu un certain déclin dans les années quatre-vingt-dix, Panzani repart désormais de l'avant. Le groupe Ebro Foods a su inculquer à Panzani sa culture-maison de l'innovation, particulièrement enracinée et l'axe majeur de son développement

Avec celui de Marseille, le centre de Recherche&Développement de Saint-Genis-Laval élabore près d'une quarantaine d'innovations chaque année, ce qui, brevets à l'appui, a permis de booster les ventes et d'installer ce groupe, doté d'une forte image de marque, à la pointe des tendances du moment. Une nécessité à une époque où le consommateur ne cesse de zapper !

Photo (DR)-"Lunch box", un des produits phares actuellement de Lustucru et le plan du site à Communay où l'entreprise va installer sa nouvelle unité de fabrication.

Publiée le 21 déc. 2012 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 24 déc. 2012
Figure dans les rubriques
L'article du jour
LUSTUCRU FRAIS
Agro-alimentaire, agriculture


HAUT