Produits & Services
Retraite Madelin AXA - solution retraite des TNS et IndépendantsEt vous, qu'avez-vous mis en œuvre pour votre retraite ?Assurance prévoyance du TNS, aide et conseil aux dirigeants Entrepreneurs : intéressez-vous dès à présent à votre prévoyance !Broderie sur vêtements de travail, tenue de cuisinier, métiers des CHR  Broderie sur vêtements de travail pour cafés, hôtels, restaurants : une spécialité Créativ’BroderieCoffret gourmand confitures de luxe Bruneton > cadeau d'affaire gourmandCadeaux d'affaires gourmand : jouez la carte de l'originalité avec des confitures 100% artisanalesConfiture de luxe BRUNETON, confitures artisanales de luxe pour tous les chefsMaison Bruneton : des confitures de luxe à la table des meilleurs chefs de Lyon et du mondeDirecteur marketing à temps partagé, service de communication externaliséGérez votre image de marque et votre marketing digital à temps partagé avec GBSNavette transport VIP hôtels, personnalités, clients, entreprisesNavette VIP pour les hôtels de Lyon - le service des Transports LausseurCoffret recettes mets et vins pour entreprises, coffret gourmand recettesCoffrets recettes CiboVino : un cadeau gourmand original où le chef cuisinier, c’est vous !Développpement commercial pour TPE, externalisation de la prospectionGBS : le nouveau nom du développement commercial des TPE et des indépendantsMeubles en bois professionnels sur mesure, comptoirs, bars, ateliers de cuisineVotre meuble sur mesure dans le bois de votre choix !Coffret apéritif pour entreprises, le coffret apéro des salariésCoffret cadeau gourmand : CiboVino vous le sert à l’apéroTransport de collaborateurs, fiable, ponctuel - taxi pour entreprisesTransports Lausseur, la navette privilégiée des entreprises pour les déplacements des clients et des partenairesTaxi groupe 9 personnes, minibus pour entreprises, hôtels, agences LyonEntreprises, hôtels, agences : reposez-vous sur la rigueur et la fiabilité des Transports Lausseur, taxi groupe 9 personnesSaisie et qualification de fichiers prospects - faire saisir ses donnéesConstitution et qualification de fichiers prospects - faites saisir vos contactsTranscription données médicales, données personnelles, saisie de données de santéService de saisie de données adapté aux mutuelles, CHU, laboratoires et tous organismes de santéSaisie de données, catalogues, études - transcription d'informationPour gagner en productivité, confiez la saisie de données à Easy Info ServicesBroderie sur tablier de charcutier, boucher ou boulanger - faire broder ses tabliersCharcutiers, bouchers, cuisiniers, cavistes : faites broder vos tabliers !Rénover sa toiture - conseils et rénovations de toits et charpentesBati&Bois rénove vos toitures et vos charpentesRevues de presse et constitutions de dossier de presse, prestation ExpertInfoRevues de presse et constitution de dossiers de presseFinancer le développement des PME, aide, accompagnement, conseilFinancez le développement de votre entreprise avec ADEC Conseil

Sophie-Aimée Gangnon, prix “coup de coeur” des Trophées Forum Franchise

Lors de la soirée Franchise Innov'in Lyon organisée le 18 octobre dernier, trois franchisés se sont distingués dans leur développement en franchise et leur implication pour faire progresser leur réseau. Ils ont chacun remporté un Trophée "Forum franchise". Sophie-Aimée Gangnon a reçu le prix "coup de coeur" du jury. Elle revient sur ce prix et sur son parcours en tant que franchisée chez Babychou Services.

sophie gangnon prix trophée franchiseSophie-Aimée Gangnon

Pouvez-vous expliquer ce qu’est Babychou Services ?

C’est une agence de service à la personne qui propose des gardes d’enfants de 0 à 12 ans à domicile. Ce peuvent être des gardes ponctuelles ou régulières. On cherche à recruter des intervenants qui vont être disponibles selon le besoin des parents.

Depuis quand existe la société et comment a-t-elle évolué ?

Babychou existe depuis 1998. Au départ c’était une association pour les parents qui avaient du mal à trouver baby sitter, puis Claire Lanneau, la fondatrice, a rapidement fait évoluer la structure vers un statut d’entreprise en 2002. Babychou s’est ensuite ouverte à à la franchise en 2006. Aujourd’hui, il existe une soixantaine d’agences en France.

Quand avez-vous décidé de devenir franchisée chez  Babychou ?

Je me suis lancée dans l’aventure en 2012. En 2011 j’ai voulu faire une reconversion professionnelle, j’avais déjà géré une société, et je voulais changer de cap. J’ai pris des cours pour devenir éducatrice montessorienne, puis j’ai enseigné au sein de l’école de la rue Barrier à Lyon. Mais j’ai ensuite souhaité revenir dans l’entreprenariat, et c’est comme cela que je me suis lancée en tant que franchisée chez Babychou.

En 2012, on a donc acheté les secteurs Lyon 6 et Villeurbanne, puis en 2015 le secteur de Lyon centre. En 2016, ce fut le tour d’Aix-en-Provence, puis Dijon en 2017. J’ai également ouvert une troisième agence à Lyon cette année dans le troisième arrondissement, après l’agence de la place Ampère et celle de la rue de la Tête d’Or.

Pourquoi avoir choisi la franchise pour créer votre entreprise ?

J’avais envie d’exercer un nouveau métier, donc il fallait qu’on me l’apprenne. C’est trop compliqué de créer son entreprise seule. Honnêtement je n’aurais pas pu. J’aime aussi travailler en équipe, pouvoir rencontrer des gens dans mon secteur, qui ont les mêmes problématiques que moi. Babychou m’a apporté tout cela !

Les droits d’entrée n’ont-ils pas été trop chers ?

J’ai payé 24 000 euros de droits d’entrée, tout compris, c’est à dire avec le kit de démarrage. Flyers, cartes de visites, etc. Pour moi 24 000 euros ce n’est pas assez cher !

Comment avez-vous été accompagnée ?

On est très accompagné quand on ouvre en franchise chez Babychou. J’ai eu deux, trois mois de coaching à Paris et quinze jours de formation. Chaque franchisé a ensuite un parrain qui fait partie du réseau, qui est choisi par proximité ou affinités et qui nous rend visite dans notre agence. Il y a beaucoup de formations sur Paris, tous les deux, trois mois environ, et on se réunit deux fois par an pour une convention. On arrive donc à connaître à peu près tout le monde assez rapidement.

Pourquoi avoir choisi ce franchiseur-là ?

J’ai vu d’autres franchiseurs, mais Claire Lanneau a été la seule qui ne m’a pas parlé de chiffres, qui voulait vraiment quelqu’un qui soit intégré au réseau, qui aille dans le même sens qu’elle. Cela a été assez évident finalement.

Quel est votre chiffre d’affaires aujourd’hui ?

On a dépassé le million d’euros.

Quels sont vos objectifs en tant que chef d’entreprise ?

On est en train de monter notre société en holding pour avoir une vision plus claire, avec au moins quatre, cinq sociétés.

Et pour la franchise Babychou ?

Ce qu’il y a de bien avec Babychou, c’est que c’est une enseigne qui pullule d’idées, donc moi je n’ai pas besoin d’en avoir. Mon rôle est plus d’être une développeuse. Je me laisse donc un peu porter par la franchise, ça me laisse la tête libre pour développer ma structure.

Pourquoi avoir participé aux Trophées “Le Forum Franchise” ?

C’est mon attachée de presse qui a vu passer le concours, et qui m’a dit “c’est typiquement pour toi”. Il fallait ensuite répondre à un questionnaire, avec des questions professionnelles, et d’autres plus personnelles. Je ne m’en suis pas trop préoccupée à vrai dire !

Mais vous avez finalement remporté le “Prix coup de coeur”. Cela signifie quoi pour vous ? Allez-vous obtenir des aides, une récompense ?

Oui, j’étais très contente car je n’avais jamais remporté de prix. J’étais juste très déçue de ne pas pouvoir être présente pour le recevoir, et surtout de ne pas pouvoir mettre de tacle aux banquiers. Quand je me suis lancée, je n’ai pas pu obtenir de prêt, aucune banque n’a voulu m’en accorder. J’ai du faire un prêt à la consommation de 39 000 euros, le maximum autorisé. J’aurais donc aimé dire leur dire quelques mots, mais bon, j’ai quand même pris ma revanche !

Concernant la récompense, il n’y en a pas, j’étais un peu déçue d’ailleurs (elle rigole). Mais c’est un prix qui va apporter une aide à la franchise dans mon réseau. Quand quelqu’un va s’intéresser à cette franchise, Claire Lanneau pourra prouver le développement qu’il y a eu à Lyon, et donc que c’est possible partout, que notre process marche.

Publiée le 27 oct. 2017 par MANON Perrin. Mis à jour le 13 nov. 2017
Voir aussi ...
Commerce : la franchise est devenue un modèle incontournable en Rhône-Alpes [Dossier]

Le 9ème Forum Franchise s'est tenu jeudi 19 octobre à Lyon, avec 150 exposants venus à la rencontre de leurs futurs partenaires. Ce salon a connu une croissance forte depuis sa première édition, grâce à la bonne santé de la franchise en France et en Auvergne Rhône-Alpes.

lire la suite...
Le Ninkasi se lance à la conquête d’Auvergne Rhône-Alpes

Avec environ 120 sièges sociaux de réseaux de franchise sur son territoire, la métropole lyonnaise est classée en 2ème place des territoires les plus recherchés par les enseignes qui souhaitent se développer en franchise. C'est le cas notamment du Ninkasi qui ambitionne de mailler tout le territoire rhônalpin.

lire la suite...
Etre franchisé chez Biocoop, un gage de liberté

On estime à 6 200 le nombre de franchisés sur le territoire de Lyon Métropole. Des entrepreneurs motivés par une création d'entreprise sécurisée, mais qui peut parfois se révéler contraignante. Olivier Balesi, coopérateur de Biocoop, en est à l'ouverture de son troisième magasin dans la région, motivé par la grande liberté que lui offre l'enseigne.

lire la suite...
Figure dans les rubriques
L'article du jour

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT