Annulation de la Fête des Lumières 2015 : la communauté économique lyonnaise "solidaire d’une décision fondée sur le recueillement et la prudence"

Annulation de la Fête des Lumières 2015 : la communauté économique lyonnaise "solidaire d’une décision fondée sur le recueillement et la prudence"


« L’ensemble de la communauté économique de Lyon et sa région est solidaire de la décision prise par le sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb et le Préfet Michel Delpuech de transformer la Fête des Lumières en un grand hommage, le 8 décembre, aux victimes des attentats de Paris.

L’heure est au recueillement et à la compassion par respect pour nos compatriotes assassinés et leurs familles. L’esprit joyeux et populaire qui règne chaque année pour cette Fête des Lumières est en berne.

En outre, la responsabilité de l’Etat et de nos dirigeants politiques est d’agir pour la sécurité des citoyens. Et le contexte actuel commande une attitude de prudence accrue.

Conscients de l’impact économique de cette décision, il faudra, le moment venu, travailler avec les services de l’Etat pour limiter et amortir les conséquences de l’annulation de cet événement.

Nous sommes pleinement solidaires de cette décision et nous nous associons d’ores et déjà à l’hommage aux victimes de la barbarie qui sera rendu le 8 décembre.»


Emmanuel Imberton,
Président de la CCI de Lyon

Alain Audouard,
Président de la Chambre de Métiers et de
l’Artisanat du Rhône

François Turcas,
Président de la CGPME du Rhône

Laurent Fiard,
Président du Medef Lyon-Rhône

.

L'UMIH " très confiante dans la capacité de ses équipes et des touristes à maintenir leurs réservations "

Suite à l’annonce de l’annulation des festivités de la Fête des Lumières de Lyon, l’UMIH, principale organisation professionnelle des cafés, hôtels, restaurants et des établissements de nuit "appelle ses ressortissants à examiner avec bienveillance toutes les annulations qui pourront leur être soumises, et notamment de veiller à une tarification adaptée et le maintien d’une offre attractive.

Les professionnels du secteur, pleinement impactés par cette annulation, se mobilisent d’ores et déjà pour que le 8 décembre 2015 puisse rester l’occasion de découvrir la ville et ses nombreux atouts: musées, sites d’exception, fleuves et animations spontanées, magasins ouverts le dimanche..

L’UMIH est très confiante dans la capacité de ses équipes et des touristes à maintenir leur réservation dans les établissements pour les quatre jours de festivités traditionnelles lyonnaises, du samedi 5 au mardi 8 décembre.

La Fête des Lumières sera fêtée avec spontanéité et solidarité, et avec le concours et l’implication de tous les professionnels du réceptif, dans une même dynamique festive."

Publiée le 19 nov. 2015 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
Eco-Opinions
Actus Lyon

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT