Start-up

La start-up new-yorkaise Takewinc s'installe à Lyon

74 % des entreprises déclarent rencontrer des difficultés à recruter des stagiaires !  Ces difficultés reposent souvent sur la difficulté des recruteurs à choisir le bon candidat pour le bon...

lire la suite...
Inauguration du TUBA : 420 m2 dédiés aux start-up au cœur de la Part-Dieu

Un nouvel espace qui ne ressemble à aucun autre a été inauguré à côté de la gare de la Part-Dieu, à Lyon,  le 27 novembre dernier. Sur 600 m2, il rassemble un « living Lab » ouvert à tous qui permet de tester d'ores et déjà une foule d'innovations, ainsi qu'un vaste espace de co-working pour start-up.

lire la suite...
Une initiative plutôt décoiffante : création d'Axandus, un accélérateur de start-up industrielles

Le modèle totalement original en France séduit. Dix start-up frappent à la porte de la société Electricfil qui vient de lancer un accélérateur de start-up industrielles sur son site de Beynost dans l'Ain. En cas de réussite, l'initiative pourrait essaimer bien au-delà des frontières régionales.

lire la suite...
L'accélérateur de start-up Axeleo sera un des premiers à bénéficier du label French Tech

De 1 à 2 millions d'euros : telle est le somme que va demander l'accélérateur lyonnais de start-up Axeleo dans le cadre de l'obtention par Lyon du label French Tech. Un beau cadeau d'anniversaire pour cet accélérateur d'un an d'âge, drivé par un pool d'entrepreneurs : il rencontre un tel succès qu'il va engranger huit start-up de plus.

lire la suite...
« Crowd Avenue », le site de financement participatif de la CCI de Lyon affiche déjà sept start-up au compteur

Trois start-up ont participé en « live », le 29 octobre au baptème de la plateforme de crowdfunding lancé par la CCI de Lyon. Ce qui porte à sept, le nombre de start-up à effectuer leur apparition sur le site à différents stades. Objectif de la CCI  : le financement d'une quinzaine de sociétés via la Toile, dès la première année d'existence.

lire la suite...
La start-up lyonnaise NovaNano, lauréate de la 1ére édition du World Entrepreneurship Crowd’s Den

NovaNano, start-up lyonnaise spécialisée dans la fabrication de mini-satellite a été désignée par le jury du Wefo, réuni à Lyon, meilleure start-up face à des concurrents issus de trois continents différents.

lire la suite...
La délégation du Grand Lyon en Amérique du Nord ramène une prise de poids : le MassChallenge

Pendant une semaine, des élus du Grand Lyon et des WebChampions lyonnais ont fait halte à Montréal, Boston et New York. Plusieurs accords ont été signés, des entreprises démarchées qui pourraient s'installer à Lyon, mais la prise majeure concerne le MassChallenge. Explications.

lire la suite...
L'expérience américaine vire au fiasco : Cook&Go en clause de sauvegarde 

L'entreprise lyonnaise spécialisée dans les ateliers culinaires a été placée en procédure de sauvegarde le 17 juin par le tribunal de commerce de Lyon. La raison : son installation à New York a été un échec et a coûté très cher à une entreprise qui avait jusque là effectué un parcours sans faute.

lire la suite...
Thierry Desforges, créateur de la start-up lyonnaise « Monpotager.com », lauréat du 1er Pulse Contest

Thierry Desforges aime les paradoxes. Installé dans la Tour de la Part-Dieu à Lyon, la start-up qu'il a créée vend de la nature sur le Web, en proposant aux Internautes de créer leur potager. Ce qui lui a valu d'être le seul lauréat rhônalpin du 1er « Pulse Contest ». Richement doté.

lire la suite...
Création à la rentrée d'un incubateur privé pour start-up à Lyon : la « Cuisine du Web » veut faire bouillir « La Marmite »

En moins de deux ans depuis sa création, « Le Cuisine du Web » a réussi à s'imposer dans l'écosystème Web Lyonnais. Cette association qui regroupe 200 entreprises du Web et dont l'un des principaux créateurs est Guilhem Bertholet, veut passer à la vitesse supérieure dès la rentrée de septembre en mettant en place un incubateur privé. Qui ne fera appel à aucune subvention : un modèle à l'américaine...    

lire la suite...
Tilkee : la start-up lyonnaise qui veut faciliter le travail des commerciaux

Créée par Sylvain Tillon et Timothée Saumet, c'est  la jeune pousse du moment. Finaliste du 1er concours de start-up dans le cadre du premier Blend Web Mix qui s'est déroulé à Lyon en octobre dernier, elle vient d'être labellisée Novacité et a été désignée par le magazine économiques « Challenges » comme une des quatre start-up françaises qui vont changer la vie au bureau. Son atout : une solution innovante de suivi des propositions commerciales.

lire la suite...
Palmarès du concours Lyon Ville de l’Entrepreneuriat : cinq start-up lauréates

« Sport Design », « La Bicycletterie », « Biming », « Ecart de conduite » et « Marie Antoilette » ont été choisies par un jury de professionnels parmi 110 candidatures. Leur choix vise à illustrer le foisonnement entrepreneurial et la créativité que veux encourager cette structure unique en son genre qu'est « Lyon Ville de l'Entrepreneuriat ».

lire la suite...
Bénédicte Curan, créatrice de « Recettes et Cabas » remporte à Paris les Trophées les Femmes de l’Economie

Couronnant les éditions 2013 des «Femmes de l’économie», la 1ére Finale des Territoires des Trophées s’est déroulée mardi 26 novembre dans les salons de la Présidence du Palais du Luxembourg. Bénédicte Curan, créatrice et dirigeante de la société lyonnaise « Recettes et Cabas » a remporté le Trophée de l'Entreprise Prometteuse : elle avait été sélectionnée parmi de nombreuses candidates de six régions de France.

lire la suite...
Editrice de romans photos sur Internet, la start-up savoyarde Kwikstori lève 150 000 euros

Les romans photos que l'on croyait d'une autre époque sont en train de retrouver une nouvelle jeunesse, via Internet. En témoigne une start-up savoyarde, Kwikstori, qui vient de lever 150 000 euros dont une bonne part émanant de Savoie Angels. L'objectif du créateur de Kwikstori, Lionel Piovesan qui a travaillé chez Walt Disney est d'accélérer le développement de l'entreprise en créant un site pour chacune de ses trois cibles, tout en s'attaquant au marché allemand, très prometteur, selon lui.

lire la suite...
L'écosystème grenoblois va avoir sa SATT : labellisée par le gouvernement, elle sera dotée de 57 millions d'euros.

C'est fait : après Lyon en mai dernier et en l'absence d'une SATT régionale, Grenoble a aussi désormais sa Société d'Accélération de Transfert de Technologie. Elle investira dans les start-up de l'écosystème grenoblois avec un objectif particulièrement ambitieux : en tripler le nombre pour le porter à 400 en dix ans, ce qui représenterait la création de près de huit mille emplois. Le président de cette SATT devrait être un industriel.

lire la suite...


HAUT