La Ville de Lyon lance son label écolo

Dominique Largeron

Un jury mis en place par la municipalité lyonnaise attribuera chaque année un label vert à des entreprises de tous secteurs répondant aux critères du commerce équitable et durable. La première fournée concerne 89 entreprises du Grand Lyon : du tourisme, à l'instar dAtalante à la restauration (Villa Villemanzy ou de l'Auberge de l'Ile), en passant par ...la finance.

La Ville de Lyon lance son label écolo

Quel point commun entre la jardinerie Botanic de Villeurbanne, Bernachon, ou...l'hôpital Léon Bérard. ? Tous trois ont depuis le 1er février apposé sur leur porte d'entrée un label vert intitulé : « Lyon ville équitable&durable ».

Tous ont été choisis pour leur adaptation au développement durable. La jardinerie Botanic, car elle a bouté tout produit chimique de ses rayons ; le chocolatier Bernachon pour son utilisation des produits équitables et enfin le centre contre le cancer Léon Bérard pour « avoir développé un projet environnemental avec un label HQE sur tous les projets de construction, choix de fournisseurs régionaux, gestion des déchets. Le centre hospitalier lyonnais a en outre intégré des critères de développement durable dans tous les marchés qu'il passe.

A l'origine de ce nouveau label vert : la municipalité de Lyon qui a suscité un jury pour l'attribuer, une sorte de « conseil des sages » composé de quatre représentants de Max Havelaar France, de PFCE (Plate-forme pour le Commerce Equitable), de l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) et de l'Afnor ; ainsi que de deux représentants régionaux du CRESS (Chambre régionale de l'économie sociale et solidaire) et de Promess (Association pour la promotion de l'économie sociale et solidaire).

Ce label sera lui aussi renouvelable car attribué pour deux ans seulement ? Que les lauréats bénéficiaires de ce label respectent trois critères : une consommation durable et équitable, un respect de l'environnement et une prise en compte de l'utilité sociale.

Sur cent dossiers reçus, 89 ont obtenu l'aval du jury : 66 sont basés à Lyon intra-muros et 23 situés dans le Grand Lyon. L'intérêt de ce label est qu'il ne touche pas seulement aux entreprises du secteur associatif dont c'est le rôle naturel, en quelque sorte, mais aussi les entreprises du secteur marchand.

En bonne logique, on trouve dans la liste des labellisés les différentes succursales des chaînes de distribution «  bio, telles « L'eau vive » ou « La Vie claire », tout comme « la Passerelle de Robec » une épicerie sociale et solidaire du 1er arrondissement de Lyon. Le plus grand nombre de labellisés concerne les cafés et restaurants, au nombre de 27. Parmi les plus connus : Alex, Christophe Marguin, la Mère Brazier ou »Daniel et Denise ».

Sont aussi comptabilisées des sociétés de transport comme le célèbre cyclopolitain, le triporteur vert ou Ecomoov, une entreprise de transport qui n'utilise que des véhicules hybrides ou électriques avec chauffeurs.

On trouve enfin parmi les labellisées des sociétés financières, à l'instar des deux agences lyonnaises du Crédit Coopératif et « la Nef » de Villeurbanne, une coopérative de finances solidaires qui s'est donné pour mission de relier épargnants et emprunteurs « autour de projets respectueux de l'homme et de l'environnement. » Elle est par ailleurs l'un des moteurs de la création d'une banque éthique européenne.

Le tourisme n'est pas absent de cette longue liste. La société Atalante (25 millions de chiffre d'affaires en 2009), installée à Lyon-Vaise, l'un des promoteurs du tourisme responsable en France figure sur la liste. Ses deux créateurs, Christophe Leservoisier et Frédérice Faure ont été à l'origine de la 1ère charte du tourisme durable. Et ont ont pris soin dans leurs circuits d'être respectueux de l'environnement. Ainsi par exemple, dans sa brochure golf, Atlante a mis en place une classification des golfs en fonction de leur sensibilisation environnementale.

Ils ont apposé l'autocollant du label vert lyonnais sur la porte de leur siège France à Vaise.

Restera encore à appréhender les retombées de ce nouveau label auprès des clients et la force d'émulation qu'il pourra susciter.

Photo : Les deux créateurs de l'agence de voyages Atalante (Frédérique Faure et Christophe Leservoisier) qui figure parmi les 89 premières entreprises à bénéficier de ce label vert.

Publiée le 23 févr. 2010 par LARGERON Dominique. Mis à jour le 23 févr. 2010
Voir aussi ...
HQE

Sigle désignant la "Haute Qualité Environnementale". La Haute qualité environnementale ou HQE n'est pas un label officiel français, mais un concept environnemental datant du début des années...

lire la suite...
ADEME

Sigle désignant l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie. L'ADEME est un établissement public à caractère industriel et commercial, placé sous la tutelle conjointe des...

lire la suite...
Figure dans les rubriques
News
L'article du jour
Développement, construction durable


HAUT