Groupon vise les étoiles

Effet de la crise ou effet de mode ? Certains étoilés de la région lyonnaise n'hésitent pas à casser les prix pour doper leur chiffre d'affaires. Quatre établissements réputés (Georges Blanc à Vonnas, Le Juliénas à Villefranche-sur-Saône, l'Auberge du Château à Bully et La Table de Lachassagne) ont ainsi passé un accord avec Groupon, le spécialiste de l'achat groupé sur internet. "L'objectif principal est d'attirer une nouvelle clientèle. 80% des clients Groupon que nous accueillons ne seraient pas venus sans ces opérations", affirme Anthony Fusco, chef étoilé de La Table de Lachassagne, dans le Beaujolais. Une pratique toutefois dangereuse selon certains professionnels, inquiets des dérives de ces discounters de la gastronomie.

Publiée le 11 févr. 2014 par LARGERON Dominique.
Figure dans les rubriques
Les brèves du jour
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.

beaucoup trop cher[ 21/02/14 - ]
certains restaurateurs on quand même compris que leur repas étaient beaucoup trop chers et qu'à part des pros qui les passent en frais généraux de moins en moins de gens pouvaient se les payer.Chez Blanc vous mangez aussi bien-service en moins-que dans son "gastro" avec une addition divisée par 10.
Pareil entre le "gastro" de Bocuse et ses brasseries.


HAUT