Toute l’actualité Lyon Entreprises

l y avait beaucoup de monde lors de l’inauguration du nouveau salon d’Air France à l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry, mercredi 27 mars. Depuis l’arrivée de son nouveau patron, le Canadien Benjamin Smith, le transporteur national a fait son credo à la fois d’une montée en gamme et d’une relance de la marque Air France qui accompagne désormais sa filiale Hop !

 Ouvert aux clients de la classe Business ou Première d’Air France et de ses filiales, mais aussi à ceux de ses partenaires dans Sky Team, ce nouveau salon très cosy est issu de cette volonté.

 Basé au Terminal 2 et bénéficiant d’une superficie de 250 mètres carrés, avec vue sur les pistes, il a nécessité un investissement de 500 000 euros.

 Il est capable d’accueillir près de 85 voyageurs en même temps qui peuvent se désaltérer, manger avec une offre de restauration complète, mais aussi travailler, grâce à de nombreuses prises et espaces de travail. Il est également doté d’un espace VIP et d’une borne d’accueil avec des lecteurs de cartes d’embarquement intégrés.

La cible des entreprises

Pour mener cette relance, l’une des cibles d’Air France est actuellement constituée par les entreprises : Air France a signé des contrats pour 6 000 d’entre elles en Auvergne-Rhône-Alpes. Un chiffre en hausse, assure Matthieu Fleisch, directeur des ventes région Air Fance-KLM, car le groupe aux ailes tricolores veut se développer encore plus en direction des PME et des TPE et a créé pour ce faire la carte BlueBiz.

 Ce renouveau va aussi se traduire prochainement par la rénovation du siège lyonnais d’Air France.

 Toutes marques confondues (Air-France KLM, Hop ! et Transavia), Air France a représenté l’année dernière, près du tiers du trafic de Lyon-Saint Exupéry avec 3,1 millions de passagers au départ de Lyon.

 Sous ses différentes marques, le groupe assure 51 liaisons dont 29 à l’international : une nouvelle desserte sera proposée cet été, vient-on d’apprendre : en direction de Lorient.

A quand un Lyon-New York avec les ailes tricolores ?

Reste désormais la grande question récurrente posée à Mathieu Fleisch, le directeur régional des ventes Air-France KLM : à quand le retour un jour d’un Lyon-New York qui a été opéré dans le passé, soit directement, soit avec son partenaire US Delta Air lines ?

 La réponse de ce dernier reste ouverte. Selon Mathieu Fleisch, le nouvel A 321 Long Range (à long rayon d’action), de 180 places, soit un petit module, pourrait convenir au départ de Lyon à une exploitation en direction de la Grosse Pomme, sans s’engager pour autant.

Pour l’heure ce n’est pas dans les tuyaux, mais qui sait, au rythme où se développe l’aéroport lyonnais ; avec Air France, ou une autre compagnie…