Toute l’actualité Lyon Entreprises

La direction de l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry devrait annoncer à la mi-avril le lancement d’une bonne dizaine de nouvelles destinations. Parmi celles-ci figure un Lyon-Tanger, jamais opéré au départ de Lyon. Une nouvelle route signée de la compagnie low-cost Air Arabia.

Mohamed 6 que ses sujets appellent familièrement M6 a lancé un grand plan de développement touristique du Maroc, visant 20 millions de passagers à l’horizon 2020.

 On n’y arrivera sans doute pas tout-à-fait, mais il existe une certitude : le tourisme se développe à grande vitesse au Maroc. Et de facto les échanges aériens entre la France et ce pays connaissent une vive croissance.

Air Arabia : dix Airbus A 320, six-cents salariés

 En témoigne la compagnie low-cost marocaine, Air Arabia dont le siège est basé à Casablanca : dix Airbus A 320 et 600 salariés.

 Installée depuis dix ans sur le tarmac de l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry, elle s’appuyait jusqu’à présent sur un Lyon-Casablanca qui tournait comme une horloge, affichant un taux de remplissage de plus de 80 %. A telle enseigne que les fréquences vont passer cet été à un vol sept jours sur sept.

Tanger, après Fès

 Pour répondre à la demande, sur cette base, Air Arabia avait lancé en 2017 une deuxième liaison, en l’occurrence un Lyon-Fès, une destination touristique qui avait été opérée un moment par Royal Air Maroc avant que la compagnie nationale ne finisse par jeter l’éponge.

 Marquée par une croissance à deux chiffres, cette destination qu’Air Arabia est la seule à opérer va passer de deux à trois vols par semaine.

 Dopée par ces bons résultats, Air Arabia, désormais troisième compagnie aérienne marocaine, vient de décider, dès le début du mois d’avril d’afficher une troisième destination sur le panneau des départs de l’aéroport rhônalpin : Tanger.

 Il ne s’agit pas d’une destination saisonnière, mais d’une destination à l’année, précise Laila Mechbal, directrice générale d’Air Arabia.

Pour commencer, deux fréquences sont prévues chaque semaine avec un départ de Lyon à 21 h 25 pour une arrivée à 22 h 50. En sens inverse, de Tanger, le départ se fera à 17 h 10 pour une arrivée à Lyon à 20 h 40. Tarif plancher : 59 euros l’aller simple

 « Nous visons à la fois, comme passagers, la communauté marocaine d’Auvergne-Rhône-Alpes originaire de la région de Tanger, mais aussi une clientèle touristique, mais également d’affaires », précise la directrice générale de la compagnie low-cost.

Tanger où une usine Renault a récemment ouvert est en effet devenue aussi un important centre économique.

 Ce que confirme Cédric Fechter, le directeur général d’Aéroports de Lyon : « Nous enregistrons à Saint-Exupéry de fortes progressions de trafic sur le Maroc : + 11 % en 2017 ; et + 17 % en 2018. Ce qui place désormais le Maroc à la 9ème place des destinations de l’aéroport. »

 Et d’assurer : « C’est devenu une évidence : les passagers de la région Auvergne-Rhône-Alpes se tournent à nouveau en nombre vers les destinations marocaines… »