Toute l’actualité Lyon Entreprises

Dégustation : Guyot joue les châtelains en Presqu’île

Le négociant de Taluyers au cœur des Côteaux du Lyonnais qui a repris à Lyon, les locaux du Savour Club, quai Saint-Antoine dans la Presqu’ile pour y développer une des plus importantes surfaces de vente de vins à Lyon, y ajoute un concept perso : « Le Salon du château ».

Ayant repris en début d’année, l’ex-Savour Club du quai Saint-Antoine à Lyon, Patrick Tayol-Guyot, Pdg de la maison éponyme, n’a pas simplement maintenu cet espace dans sa vocation première, celle de surface de vente de vins à la vaste superficie (300 m2 pour 1 500 flacons), mais y a ajouté sa propre touche.

 A l’extrémité de cette surface Patrick Tayol-Guyot y a soigné un lieu particulier. « Ce n’est pas un bar un vin, mais un lieu de dégustation confortable, ouvert à tous nos clients », explique Julien Tixier, l’un des sommeliers du lieu.

Ce nouveau site de découverte œnologique, baptisé « Salon du château », plutôt cosy et doté de fauteuils profonds et confortables est destiné aux dégustations de groupe, tant à destination des particuliers que des entreprises.

Là, avec l’appui d’un accompagnement léger, le sommelier qui vous commente la dégustation, vous proposera la découverte d’un panel de vins sélectionnées, selon le niveau de dégustation. Seule obligation : constituer un groupe de 8 à 25 personnes.

Cela va de la découverte de vins proches de Lyon (un coteau du Lyonnais blanc, un beaujolais village rouge et un croze-hermitage : dégustation valable dès deux personnes pour celle-ci) ; jusqu’aux « Grandes découvertes » ou « Les vins premium autour de Lyon », avec un condrieu blanc, un meursault blanc, un nuits saint georges, un cornas et un côte-rôtie. Seule obligation pour les autres propositions : constituer un groupe de 8 à 25 personnes. « Il est bien sûr possible, si vous le désirez, de constituer votre propre dégustation en fonction de vos envies », précise le sommelier.

Les entreprises, premières à être séduites par le concept

Une proposition abordable pécuniairement pour amateur de vins qui devrait assurer le succès de cette cave à vins, la quatrième développé par la bientôt centenaire Maison Guyot, après celle située au siège de Taluyers (Le Caveau Grégoire), celle développé à Viriat dans l’Ain (La Cave Gourmande), à Lyon Vaise (La Cave Gourmande, également) ; et enfin, la dernière en date, donc, « La Cave de Saint-Antoine ».

Détenu par la Maison bordelaise Castel, le Savour Club qui a émigré vers d’autres cieux, mettait la pédale douce sur les vins de la vallée du Rhône pour privilégier plutôt les bordeaux et les bourgognes, ce qui contrevenait quelque peu au goût d’une clientèle très axée sur les nectars de proximité.

Politique inverse, cette fois, les vins des côtes-du-rhône, sans oublier les beaujolais et les côteaux du lyonnais retrouvent une place privilégiée, ce qui devrait relancer cette boutique à vins, il est vrai fort bien située.

Pour l’instant, ce sont surtout les entreprises, plus que les particuliers, qui ont découvert les premières cette manière de fêter clients ou salariés de manière particulièrement conviviale.

-La Cave de Saint-Antoine, 32 quai Saint-Antoine à Lyon. Tel. 04 72 56 01 01. Ouvert tous les jours de 9 h 30 à 19 h 30, sauf lundi matin et dimanche après-midi. De 20 à 65 euros par personne, selon la dégustation choisie.