Toute l’actualité Lyon Entreprises

Proposer de la cuisine bio, locale tout en limitant les déchets, tel est le défi qu’a voulu relever Antoine Perrin, le fondateur de Délibio. En plus de son service de traiteur, il a récemment ouvert une échoppe à La Commune, en colocation avec d’autres restaurateurs. 

“Aujourd’hui manger bio et sans déchets c’est compliqué et très cher. L’objectif était de rendre cela possible à Lyon” explique Antoine Perrin, fondateur de Délibio. Objectif réussi, puisque le service de traiteur créé il y a un an et demi prend de l’ampleur. Depuis le 7 juin dernier, Délibio possède sa propre échoppe au sein de l’espace partagé de La Commune, dans le 7e arrondissement de Lyon. Deux plats par semaine y sont proposés, l’un végétarien qui peut parfois être vegan, et l’autre à base de viande.

Répondre à tous types de demandes

A sa création, Délibio proposait uniquement du végétarien, un service qui fonctionnait bien. Mais il a pris de l’ampleur quand des formules “végé + carne” ont vu le jour. Une manière de toucher une plus large clientèle. Les particuliers comme les professionnels peuvent bénéficier des plats maisons réalisés par l’équipe de Délibio. Pour ses produits, l’entreprise lyonnaise possède sa propre coopérative et travaille avec les producteurs des Monts du Lyonnais pour tous les produits frais.

S’il y a une limite qu’Antoine Perrin connait, cela ne concerne pas la vente mais bien la production. “Le plus dur c’est d’avoir les contraintes de la restauration, de réussir à produire du volume et de répondre à l’ensemble de la demande, en s’ajoutant notre contrainte de zéro déchet, de l’approvisionnement bio et local et de fait maison”, ajoute le fondateur.

Le défi du zéro déchet en pratique

Ce qui démarque Délibio des autres traiteurs qui proposent du bio, c’est son défi zéro déchet. En pratique, cela se manifeste par une présentation en bocal, avec des contenants isothermes lavables, l’utilisation d’une vaisselle en verre, d’Ecocup et de serviettes en tissu. “Il y a en deux à Lyon qui proposent des offres bio. Mais sur du 100% bio avec une démarche zéro déchet, nous sommes les seuls” déclare Antoine Perrin.

Tous les déchets alimentaires sont valorisés par Les Détritivores, qui valorise les biodéchets par compostage. Cette démarche zéro déchet va même jusqu’au choix des producteurs, puisque Délibio travaille avec des producteurs qui sont sensibilisés à la réduction de leurs déchets.

 

Avec l’installation de ce service lyonnais à La Commune, l’objectif est “que ça fonctionne bien” assure Antoine Perrin. A la rentrée, l’équipe va travailler sur le développement de l’offre événementielle, pour travailler sur de grands évènements.