Toute l’actualité Lyon Entreprises

Transformer les magasins du monde entier grâce aux nouvelles technologies en de véritables hubs complets, connectés et intelligents : telle est l’ambition de la branche « retail » de Cegid qui propose à ses clients de déambuler dans la boutique dans laquelle il a concentré à Lyon, tous ses outils technologiques destinés à booster les ventes et à accompagner les vendeurs…

 

Pour Nathalie Echinard, directrice générale de la branche retail (commerce) de Cegid, le changement d’actionnaire qui a vu Jean-Michel Aulas passer la main au fonds Silver Lake, « nous a permis de bénéficier de plus de moyens ».

 Pour preuve, en 2017, Cegid a racheté l’entreprise Cylande, ce qui, s’ajoutant à ses compétences dans ce secteur lui a permis de devenir un acteur majeur dans le développement de progiciels pour le retail. Cegid qui est en train de mondialiser cette branche à grande vitesse pour suivre ses clients pour la plupart depuis longtemps mondialisés, est ainsi devenu le troisième acteur de ce marché au niveau de la planète.

 Ainsi, depuis la reprise de Cylande, Cegid génère un chiffre d’affaires mondial de près 100 millions d’euros dans le commerce sur un chiffre d’affaires total de 332 millions d’euros (chiffre 2017) pour un total de 2 400 salariés.

 Déjà près de 70 000 magasins dont Yves Rocher, Clarins, Paul Smith, Quicksilver, etc., sont équipés de services Cegid, dans plus de soixante-dix pays.

 Cette activité avait besoin d’une vitrine. Installée depuis trois ans au sein du siège de Cegid quai Paul Sédaillan, dans le quartier de Vaise à Lyon (9ème arrondissement), le « Cegid Innovation Store » reçoit de plus en plus de visiteurs venus toucher de près les dernières innovations en date dans un secteur-le retail-qui se numérise lui aussi à tout va.

 Pour pouvoir lutter contre le e.commerce ou plus habilement s’adosser à lui, les magasins en dur jouent de manière grandissante la carte des nouvelles technologies.

Un show room entièrement connecté

 Le Cegid Innovation Store est ainsi un showroom entièrement connecté qui permet de visualiser en réel les dernières innovations conçues par Cegid et ses partenaires.

 Cette vitrine Cegid est organisée comme une petite boutique, dans laquelle toutes sortes d’installations, d’écrans, de capteurs, sont en place pour permettre le meilleur parcours client.

 L’idée est tout bonnement de transformer le magasin en un hub complet, connecté et intelligent, en remettant le client au centre…

 La première collaboration avec Cylande confirme cette vision. Cegid a ainsi par exemple mis en place une application à destination des vendeurs des magasins Devred. Cette solution appelée UR POS permet au conseiller de vente d’avoir accès au catalogue directement sur place, via un grand écran qu’il peut visionner avec le client, et surtout de vérifier l’état du stock.

Tous équipés d’une tablette

 Au sein du Cegid Innovation Store, les vendeurs sont tous équipés d’une tablette. Via ce support les conseillers de vente peuvent accéder au catalogue du magasin ou réserver un article. Ce système prévoit aussi de pratiquer la vente additionnelle, en proposant des articles en rapport avec ceux sélectionnés par le client. Ce système propose, en fait, surtout d’obtenir les données du client ; et ce, pour mieux connaître ses habitudes.

 Cegid met aussi l’accent sur des solutions dotées de RFID (radio frequency identification), pour aider notamment à l’encaissement et à la gestion des stocks ; et ce, en partenariat avec une start-up grenobloise, Primo1D, qui propose un fil de couture équipé de la technologie.

 Avantage : plus de discrétion et moins d’encombrement. Quasi-invisible, elle peut permettre de lutter plus efficacement contre le vol à l’étalage.

Une cabine intelligente

Autre innovation, autre start-up : avec Fitizzy, Cegid propose une cabine permettant au client de sélectionner ses tailles ; et selon sa morphologie, la cabine affiche les produits qui lui correspondent. Cette solution permet aussi d’enregistrer les données entrées par le client afin de connaître les tailles les plus demandées et ainsi d’adapter en temps réel le stock.

 On peut enfin rajouter à toute cette panoplie proposée par Cegid, le casque de réalité virtuelle.

Un casque déjà utilisé par Decathlon…

 Le leader français des articles de sport propose à ces clients de visualiser via une immersion dans le produit grâce au casque de réalité virtuelle (VR), des articles très encombrants qu’elle n’a pas la place d’exposer, comme des toiles de tente.

 Avec la VR, le client se projette à l’intérieur de la toile de tente, peut vérifier l’opacité du tissu, l’importance de l’espace, et toutes les autres caractéristiques du produit.

 Bref, à travers son « Cegid Innovation Store », l’entreprise lyonnaise veut prouver que le digital peut vraiment aider les vendeurs, tout en confortant les « boutiques en dur », en enrichissant fortement l’expérience client ; le tout en bénéficiant d’une meilleure gestion des stocks qui s’opère quasi-automatiquement…

 Une manière paradoxale, quelque part, grâce à la technologie, de lutter contre l’emprise du e.commerce…