Toute l’actualité Lyon Entreprises

Après plus de 6 ans de fermeture, les Halles de la Martinière ont rouvert en novembre 2017, autour d’un crédo : l’alimentation durable et responsable.

Poissons, fromages, étalages de fruits et légumes, pains au chocolats … les effluves se mélangent au coeur des nouvelles halles de la Martinière. Baigné de lumière, le lieu abrite aujourd’hui une épicerie bio et un “food court”, un espace partagé entre différents stands de restauration.

Après un an de travaux, les halles ont réinvesti le 1er arrondissement de Lyon, grâce à l’entreprise solidaire Etic. Celle-ci a déboursé 1,4 millions d’euros pour transformer l’ancienne halle en lieu de partage.

On y retrouve la crêperie Madamann, le bar à jus Moi#purjus, le bar à tapas El bar des halles, la poissonnerie la Criée des Monts d’Or et l’épicerie.

Un esprit collaboratif

Tous les commerçants travaillent main dans la main depuis l’ouverture du lieu, comme le confirme Philippe Enrici, épicier aux halles de la Martinière. Une bonne entente qui permet de créer une ambiance conviviale au sein des halles.

“On travaille tous en étroite collaboration”, affirme Simon Lebatteux, cofondateur de la crêperie Madamann. “On gère l’exploitation ensemble, il n’y a pas une régie supérieure qui nous dit quoi faire. Moi je m’approvisionne en poissons à la Criée des Monts d’Or par exemple, on mets en commun nos produits”, ajoute-t-il.

Les commerçants envisagent même de créer des événements communs, et se rassemblent déjà tous les dimanches matins pour concocter un brunch à leurs clients.