Toute l’actualité Lyon Entreprises

Possédant deux usines dans la région, dans le Rhône et en Isère, la société, spécialisée dans la production de silicone et silicium, a réalisé son introduction en bourse le jeudi 22 mars. Objectif : lui donner les moyens de son développement.

Frédéric Jacquin, directeur général de la division mondiale Elkem Silicones, a qualifié ce vendredi 23 mars l’introduction en bourse d’Elkem de “vraie aventure”. Une aventure qui lui permet de devenir l’une des 20 plus grandes valeurs cotées à la Bourse d’Oslo. L’entreprise y est entrée avec une capitalisation boursière d’environ 1,8 milliards d’euros.

Les fonds obtenus par son introduction vont lui permettre de financer l’acquisition des deux sociétés soeurs chinoises, Xinghuo Silicones et Yongdeng Silicon Materials.

Celles-ci complèteront les activités silicones existantes d’Elkem et l’aideront à accentuer sa croissance sur le marché chinois.

“Le reste des fonds sera dédié à notre croissance externe. Nous sommes à la recherche de petites acquisitions pour renforcer notre portefeuille de compétences”, a déclaré Frédéric Jacquin.

L’un des leaders mondiaux du silicone

L’entreprise emploie aujourd’hui 6 100 employés dans le monde après l’acquisition de Bluestar Silicones en 2015 (rebaptisée Elkem Silicones en 2017), ce qui en fait l’un des leaders mondiaux dans les silicones. Son chiffre d’affaires est estimé à 2,25 milliards d’euros.

Elkem réalise environ 44% de ses ventes en Europe, 40% en Asie et 15% aux Amériques.

Elle possède deux usines en France, une dans le Roussillon, l’autre à Saint-Fons. 600 millions d’euros ont été investi sur ces deux établissements, et 40 postes nets ont été créés.

“Nous allons continuer à créer des postes, mais ce sera surtout des métiers à forte valeur ajoutée, dans la R&D ou le marketing”, a souligné Frédéric Jacquin.