Toute l’actualité Lyon Entreprises

La société lyonnaise bioMérieux vient d’acquérir la majorité du capital de la société chinoise Hybiome , ce qui « lui permet de renforcer durablement sa présence en Chine et dans le domaine des immunoessais. » A savoir qu’un immunoessai est un test utilisé pour le diagnostic, le dépistage, le suivi ou le pronostic d’une maladie, qu’elle soit d’origine virale, cardiovasculaire, tumorale ou bien encore faisant suite à un dérèglement hormonal… Une démarche qui revêt donc une grande importance médicale.

De son nom complet, Suzhou Hybiome Biomedical Engineering, Hybiome est une société basée dans la ville de Suzhou.

Elle est spécialisée dans les tests d’immunoessais automatisés.

Fondée en 2009, elle développe, produit et commercialise une offre complète de solutions diagnostiques (réactifs, instruments, logiciels) accrédités par la China Food and Drug Administration (CFDA).

Cette société chinoise commercialise deux plateformes d’immunoessais automatisées de moyenne cadence, proposent un menu constitué de plus de 80 paramètres.

En outre, Hybiome a reçu en juillet 2018 l’accréditation des autorités chinoises pour la commercialisation d’une plateforme (AE-120) qui lui permettra d’accroitre l’accès à son menu de paramètres.

 La base installée compte environ mille instruments actifs, principalement utilisés dans les hôpitaux de taille intermédiaire, en moyenne 100 à 500 lits.

Le marché chinois des immunoessais, au sein duquel les acteurs locaux jouent un rôle de plus en plus important, notamment dans le segment de ces hôpitaux, représente environ 2 milliards d’euros et affiche une croissance de 20 à 25 %.

Présent en Chine depuis vingt-cinq ans

Ce n’est pas la première incursion de bioMérieux en Chine : la société lyonnaise y est implantée depuis plus de vingt-cinq ans.

« Cette nouvelle étape s’inscrit dans notre logique de développement international avec des unités de recherche et de production placées au plus près des besoins de santé des patients », se félicite ainsi Alexandre Mérieux, le Pdg de bioMérieux.

« La complémentarité des offres de Hybiome et de bioMérieux permettra de proposer nos solutions d’immunoessais automatisés à davantage de professionnels de santé, contribuant ainsi à l’amélioration des soins et de la santé publique avec un engagement de long terme en Chine », explique de son côté Pierre Boulud, le directeur de la Région Asie Pacifique chez bioMérieux.