Toute l’actualité Lyon Entreprises

“Green Yellow”, la filiale énergie durable du succursaliste stéphanois Casino prévoit une introduction en Bourse

Avec la société de e.commerce, C.Discount, c’est la seconde pépite du groupe Casino : Green Yellow qui compte déjà 500 salariés connaît une croissance très rapide. Etant donné ce développement et les importants besoins de financement nécessités par la construction de sites de production d’électricité photovoltaïque dans le monde entier, Jean-Charles Naouri, Pdg du groupe envisage une introduction en Bourse de la société. Casino qui possède 73 % de Green Yellow resterait actionnaire majoritaire.

Depuis quatorze ans, elle est restée discrète dans le sillage de sa maison-mère, le succursaliste Casino. Or GreenYellow dont le siège social est basé à Saint-Etienne, est devenu en quatorze ans, sans faire de bruit, un acteur majeur de la transition énergétique en France et à l’international.

Son métier : la construction et l’exploitation de centrales photovoltaïques dans le monde entier.

500 salariés

Opérant dans 16 pays sur quatre continents, l’entreprise compte aujourd’hui plus de 500 salariés dans le monde.

A fin mars 2021, GreenYellow que préside Otmane Hajji, possédait 355 MWc de capacité photovoltaïque et assurait la gestion de plus de 2,9 TWh d’énergie pour ses clients.

Un développement qui s’accélère : en 2020, GreenYellow a réalisé une année record en termes de livraison de projets et poursuivi son expansion géographique avec l’ouverture de nouveaux pays comme le Vietnam et l’Afrique du Sud.

La production qu’elle a mis en œuvre l’année représente une augmentation de 54 % par rapport à celle opérée un an plus tôt.

A titre d’illustration, GreenYellow a récemment signé deux opérations de financement de portefeuille, pour des actifs photovoltaïques en Thaïlande et au Burkina Faso, en partenariat avec de grandes institutions financières.

Pour accélérer le développement de son modèle qui a l’ambition d’allier production d’énergie décentralisée, efficacité énergétique et services à l’énergie, GreenYellow prévoit d’investir, sur la période 2021-2025, environ 1,9 milliard d’euros.

Ces investissements viendront nourrir la forte croissance de son Ebitda (*), qui devrait être compris entre 80 et 85 millions d’euros en 2021, avec pour ambition d’atteindre un Ebitda d’environ 250 millions d’euros à horizon 2025. Le type d’argument apte à convaincre les investisseurs en Bourse…

Une valeur située entre 900 et 1,8 milliard d’euros

L’introduction devrait s’opérer sur Euronext Paris, “ sous réserve des conditions de marché et de l’obtention des autorisations réglementaires”, explique l’entreprise.

L’opération passerait notamment par une augmentation de capital.

En appliquant à GreenYellow les ratios de valorisation, pas toujours faciles à évaluer, pratiqués dans le secteur des énergies renouvelables, la valeur de la filiale de Casino s’établirait entre 900 millions et 1,8 milliard d’euros.

Casino détient 73% du capital de GreenYellow, tandis que le gestionnaire d’actifs Tikehau et la banque publique d’investissement Bpifrance ont investi 150 millions d’euros en 2018 pour en acquérir 24 %.

Ce projet intervient alors que Casino, lourdement endetté est actuellement en phase de désendettement : sa maison-mère Rallye avait été placée en 2019 en clause de sauvegarde. Une telle introduction aurait donc l’avantage de faire rentrer du cash dans les comptes du succursaliste stéphanois.

On sait en effet que Casino a lancé mi-2018 un plan visant à réaliser pour 4,5 milliards d’euros de cessions. A fin 2020, le montant de ces cessions d’actifs s’élevait à 2,8 milliards d’euros, soit 62 % de l’objectif affiché par Casino.

L’introduction en Bourse de Green Yellow dans un premier temps, puis de C.Discount dans un second devraient aider le groupe à parvenir à son objectif de désendettement.

(*) EBITDA = Résultat net comptable + Charges financières + Impôts et taxes + Dotations aux amortissements et provisions.

La maison-mère Rallye placée en clause de sauvegarde : le succursaliste stéphanois Casino au risque d’un démantèlement

Newsletter LEInscription gratuite

Recevez gratuitement l'actualité économique de Lyon et sa région, décryptée, chaque mardi matin dans votre boite mail