Toute l’actualité Lyon Entreprises

VIP
Grosses têtes d’affiche en perspective : l’OL fait tandem avec le géant mondial des concerts, “Live Nation” pour remplir sa future Arena

Les organisateurs de concerts de la Région vont avoir affaire à un sérieux concurrent : l’Olympique Lyonnais ! Le club sportif qui s’apprête à construire sa futur enceinte de 16 000 places destinée à ouvrir fin 2023 vient de nouer un accord avec le groupe “Live Nation”, tout simplement le plus important organisateur de concerts au monde, pour remplir son Arena. Au moins cent événements de loisirs devraient s’afficher au compteur de cette future méga-salle !

Souvenez-vous, la chanteuse Rihanna, le groupe Coldlay ou encore le petit prodige anglais Ed Sheeran pendant trois concerts d’affilée ne sont pas dans le passé venus à Lyon se produire à la Halle Tony Garnier, comme d’ordinaire, mais au Groupama Stadium de l’Olympique Lyonnais à Décines.

Pour organiser ces méga-concerts au sein même du stade, des événements qui ont fait le plein, déjà un partenariat s’était noué entre l’OL et le groupe“Live Nation”.

Cet accord et ce partenariat commercial est désormais élargi aux concerts qui seront organisés dès que la future Arena de Décines qui a vu son feu vert s’allumer suite au dernier conseil de Métropole, sera construite, c’est à dire fin 2023.

La condition : une jauge de 6 000 places

Certes dans les délibérations de la Métropole, il était précisé que soit mise en place une jauge de 6 000 places, restreinte donc, par rapport au potentiel de la salle ; et ce, afin que ladite salle Arena ne concurrence (pas trop ?) d’autres salles lyonnaises. Mais 6 000 places c’est déjà la jauge d’un Zenith ou pour une salle de plein air, celle du théâtre antique de Vienne (qui, il est vrai pur monter jusqu’à 7 500 places).

En tout cas, cet accord commercial va placer la future Arena dans le catalogue des 200 scénes internationales incontournables de “Live Nation” qui est tout simplement le leader mondial du divertissement.

Entreprise d’organisation et de promotion de spectacles, Live Nation est basée à Beverly Hills en Californie.

Au départ organisateur de concerts, cette société s’est transformé par des rachats successifs en société intégrée contrôlant toute la chaîne du spectacle. Ce modèle d’intégration verticale lui permet de se constituer une base de donnés large contenant de multiples informations à tous les niveaux, que l’entreprise exploite ou commercialise.

Pour avoir un petit ordre d’idée de ses activités, Live Nation organise plus de…40 000 spectacles par an dans le monde et 100 festivals dont certains majeurs, regroupant plus de 40 000 artistes.

Ses métiers principaux sont la billetterie (plus de 20 % de ses revenus avec 500 millions de billets vendus), la gestion ou la location de salles ; l’organisation de tournées (pour le compte des artistes sous contrat mais aussi par la vente de concerts à des salles tierces) ; mais également la promotion de concerts : affiches, produits dérivés, relations médias, réseaux sociaux…

Environ 20 % de son chiffre d’affaires est réalisé en France par son cœur de métier, l’organisation de concerts de vedettes anglo-saxonnes. Le reste est composé à hauteur de 40 % par l’organisation de tournées d’artistes nationaux et 40 % par les festivals.

80 à 120 événements par an

Certes, ladite Arena est prévue pour accueillir les grands matches de basket en Euroligue, notamment. Sa jauge peut ainsi monter à 16 000 places. Mais le reste du temps cette salle facilement modulable, pourra, grâce à “Live Nation” accueillir de 80 à 120 événements par an !

Aussi bien des concerts avec les plus grandes stars et groupes planétaires, mais aussi sans doute, le Cirque du Soleil et pourquoi pas des combats de catch ou de boxe et tout autre événement ou spectacles susceptibles de drainer le public en nombre.

D’une durée de quinze ans, l’accord signé entre l’OL et “Live Nation” intégre aussi des événements d’e.sport.

Suite au feu vert de la Métropole début octobre, les travaux vont donc pouvoir débuter : l’Arena représente un investissement de…140 millions d’euros.

C’est le groupe Vinci qui a été choisi pour sa construction, accompagné par le cabinet d’architecture Populous.

Les grands orgninsateurs de spectacles et de festivals régionaux vont pouvoir respirer encore pendant deux ans, mais dès 2024, la concurrence sera rude…

Feu vert définitif de la Métropole de Lyon pour la création de l’OL Arena de 16 000 places à Décines