Toute l’actualité Lyon Entreprises

Suite à un concours, le Groupe Duval s’est positionné sur le terrain de l’ancien Airparc de l’Aéroport Lyon-Saint Exupéry. Cet espace désormais nommé Aérotech aura comme principale fonction d’accueillir des entreprises du secteur de l’aéronautique. 

Le Groupe Duval ouvrira des bâtiments permettant à plusieurs entreprises de s’installer à quelques centaines de mètres de l’Aéroport de Lyon-Saint-Exupéry.

Suite à l’abandon des projets Airparc et Aircampus précédemment destinés à accueillir des entreprises et former des apprentis aux métiers de l’aéronautique, le promoteur immobilier reprendra l’espace de bâtiments qui leur étaient dédiés. Ce parc paysager qui a pris le nom d’Aérotech s’étend sur 60 000 m² et bénéficie d’une surface constructible avoisinant les 30 000 m².

Une dizaine d’immeubles pour des entreprises du secteur aéronautique

Dans l’optique de rendre l’activité aéroportuaire plus attractive et plus dynamique, la société Aéroports de Lyon désirait créer un parc d’affaires important. L’idée était de permettre à l’Aéroport de Saint-Exupéry de rivaliser avec les platesformes aéroportuaires les plus importantes d’Europe. C’est ainsi que le Groupe Duval a repris le terrain, il y a maintenant plus de cinq ans, suite à un concours. 

La principale volonté du Groupe Duval dans ce projet est de changer de cible client. Celle-ci concerne désormais des entreprises et des prestataires du secteur de l’aéronautique de par la localisation de ces nouveaux bâtiments.

Bien que cette cible soit privilégiée, le Groupe Duval laisse la porte ouverte à des entreprises plus locales.

Certaines entreprises sont déjà implantées sur le site. Le Groupe Gérard Perrier Industrie (GPI) se retrouve parmi ces entreprises et a souhaité faire de l’Aérotech son siège social en 2015. Outre GPI, des entreprises comme CIAT, leader européen du chauffage, ainsi qu’Emirates y sont également implantées.

 Un projet qui espère se servir de la localisation de l’aéroport

Au même moment où se développe ce projet, le Groupe Duval compte sur l’offre hôtelière proche de l’aéroport afin d’attirer les entrepreneurs venus de l’étranger et d’autres villes de France. Pour faciliter le déplacement des entrepreneurs, le groupe Duval compte mettre en place une navette qui effectuera le trajet entre l’Aérotech et l’aéroport avec une fréquence de 15 minutes.    

Afin de contrôler le flux des voitures se dirigeant vers l’aéroport, une déviation sera faite depuis les communes comme Genas. La problématique que cela engendre est notamment celle du péage de l’A 43 qui pourrait représenter un frein pour certains salariés venant de Lyon. Malgré cela, la mise en place de cette déviation commencera au printemps 2019 et se fera par phases sur plusieurs mois.

Reste à savoir si les problématiques liées à l’éloignement de la zone métropolitaine de Lyon constitueront ou non un frein au projet de l’Aérotech. Le Groupe Duval espère que ce projet participera à son développement à l’international.