Toute l’actualité Lyon Entreprises

VIP
Haro sur les parkings-relais ?
Il y a peu, les parcs-relais étaient perçus comme les équipements idoines pour faire du report modal, en proposant un stationnement gratuit aux automobilistes venus de loin qui poursuivraient leur route en transport en commun. Depuis l’alternance de 2020, le changement est radical.

Trop chers, trop gourmands en foncier, accuse le président délégué du Sytral

Jean-Charles Kohlhaas, qui a l’habitude de dire que seuls 2% des usagers des transports en commun en font usage.

L’élu a dans le viseur celui d’Oullins (notre photo), comme l’ont relevé nos confrères du Progrès. L’ouvrage occupe un terrain précieux, dans un quartier en plein devenir où vont se multiplier les projets. Et il ferait doublon, selon Jean-Charles Kohlhaas, avec celui en cours de construction aux Hôpitaux Sud, en amont de la ligne B. Un parc-relais qui a été recalibré de façon à faire plus de place aux vélos et au covoiturage. “Il y a un truc qui ne marche pas : faire un parking-relais à l’entrée de la métropole pour que les gens fassent trente minutes de voiture et dix minutes de métro. En réalité, quand ils font trente minutes de voiture, ils continuent”, dit l’élu.

“Il faut être prudent sur la diffusion de l’habitat, abonde Yves Crozet, professeur émérite au laboratoire Aménagement Économie Transports. Si vous mettez un parking-relais et un métro à Meyzieu, vous incitez les gens à aller habiter à Morestel ou Crémieux. L’étalement urbain s’accélère.” À l’occasion de la consultation en cours sur le métro, des parcs-relais ont pourtant été demandés, par les élus comme par les habitants, par exemple à Ostérode et Alaï – pas envisagés par le Sytral quand bien même de nouvelles lignes seraient lancées.

La nouvelle majorité pousse en revanche de telles infrastructures en amont, notamment dans les gares TER des territoires voisins. Cette nouvelle doctrine ne convainc pas tout le monde. “Ceux qui viennent de l’Ouest ou de l’Ain, ceux qui habitent des zones peu denses dépourvues de bus, ils déposent où leur voiture ?” questionne l’ex-présidente du Sytral Fouziya Bouzerda.


 

Edition Janvier-Février 2022
NOUVEAU LYON #54

 

  • Ces légendes urbaines qui racontent Lyon
  • Entretien : Grégory Doucet
  • Quartiers : démolir ou réhabiliter ?
  • Télécabine : sortir de l’impasse
  • Ville : Saint-Priest
  • Question : démolir la trémie Poncet ?
Abonnez-vous !