Toute l’actualité Lyon Entreprises

PERRACHE : La voûte rouvre en mai
Les escaliers roulants disparus, la place des Archives va poursuivre sa mutation. Des arbres seront plantés à leur endroit. Et la voûte située à l’ouest va rouvrir en mai. Hier sombre et automobile, elle sera demain réservée aux modes doux (vélos, piétons) et nettement plus engageante. Sur sa partie centrale, elle sera à ciel ouvert sur une cinquantaine de mètres, avec vue sur l’hôtel Château-Perrache. Pour ce faire, la dalle taxis et des bureaux ont été détruits.

Fin de la phase 1 “Ouvrons Perrache”

À l’intérieur du tunnel, le sol a été repris, les plafonds décapés et ornés de grandes suspensions. Sur les côtés, les anciennes pierres sont désormais visibles. Côté Carnot, la voûte est complètement ouverte sur la place. En revanche, le passage prévu vers le métro n’a pas été possible. En cause, l’autoroute située au-dessous. “Il aurait fallu faire des percements et renforcer la structure du passage. Il y avait un risque de chutes de matériaux”, explique Nicolas Basagana, chef de projets à la SPL. Le temps de ces opérations, il aurait été nécessaire de fermer les trémies…

Escalators disparus, voûte ouest rouverte aux modes doux, nouveaux accès aux quais via la place des Archives : ainsi se termine la phase 1 du projet “Ouvrons Perrache”. Ne nous leurrons pas, la phase 2 ne vise pas la disparition du centre d’échanges et la restauration de l’ancien cours de Verdun. Trop cher, trop complexe. Si les premières interventions se sont concentrées au sud, côté place des Archives, les futures opérations seront réalisées au nord, avec la suppression de l’escalier mécanique et un passage direct entre la place Carnot et l’entrée de la gare. Dans le même élan, la passerelle piétonnière, devenue inutile, disparaîtra. 

Un appel à projets avait été lancé en 2019 pour désigner un opérateur investisseur. Quatre promoteurs ont été  présélectionnés et trois sont toujours en lice : Icade, Apsys-Quartus et Frey-Citizers. Le lauréat s’engagera, via un bail longue durée, à implanter un espace logistique, un hôtel, des bureaux, de nouvelles boutiques… Comme pour le centre commercial de la Part-Dieu, il est question de réduire l’emprise des parkings pour y aménager ces nouvelles activités.

 


 

Edition Mai 2021
NOUVEAU LYON #48

  • Immobilier : comment acheter moins cher 
  • Ecorénovation : les nouvelles aides
  • Entretien : Hélène Geoffroy, vice-présidente du Grand Lyon et présidente de la Serl
  • Chantier : Fourvière
  • Ville : Vaulx-en-Velin
  • Débat : quel tracé pour T6 Nord ?
Abonnez-vous !