Toute l’actualité Lyon Entreprises

Depuis 2014, le CACOH, laboratoire de la Compagnie nationale du Rhône (CNR), accompagne le projet BOREAL qui vise à renforcer les ouvrages hydrauliques. Un projet qui arrive bientôt à son terme.

Erosion interne et liquéfaction des digues : c’est de ces deux constats qu’a émergé le projet BOREAL en 2014. Porté par Soletanche Bachy et la Compagnie nationale du Rhône (CNR), et mis en oeuvre par son laboratoire le CACOH, il a pour but de renforcer les digues pour éviter leur effondrement.

“On souhaitait trouver de nouvelles solutions techniques non intrusives pour traiter les digues. Aujourd’hui on injecte du ciment pour les renforcer. Demain, on n’en aura peut-être plus besoin”, affirme Aurélie Garandet, chef du projet BOREAL.

Un projet inspiré du biomimétisme

En effet, celui-ci, inspiré du biomimétisme, utilise des bactéries et une solution calcite pour coller des grains de sable entre eux. Une technique qui a fait ses preuves lors de nombreux essais, et qui doit maintenant être testée sur des sites réels.

“La prochaine étape va être l’essai sur des sites réels. Si cela fonctionne, on devrait pouvoir le valider bientôt. C’est une solution beaucoup plus écologique et naturelle, donc on a bon espoir !”, déclare Aurélie Garandet.

D’un budget total de 4,5 millions d’euros, le projet BOREAL devrait s’achever en août 2018.