Toute l’actualité Lyon Entreprises

Le fonds lyonnais  Axeleo Capital mise gros sur les Proptech : 35 millions d’euros… dans un premier temps

Les Proptech ? A côté des AssurTech, EdTech, et autres FoodTech, il s’agit des start-up de l’immobilier qui sont en train de bousculer le secteur en s’appuyant sur le numérique.

Rapprochant les deux termes de «Property” et de “ Technology», la PropTech n’est ni plus ni moins que la transformation du marché de l’immobilier à travers des acteurs aux nouveaux modèles ou des startups aux solutions technologiques innovantes.

Au cœur de la galaxie de la PropTech, gravitent plusieurs catégories : l’immobilier pur, les villes et bâtiments intelligents (les Smart Cities), l’économie collaborative, la construction (la ConTech) ; ainsi que la finance (la FinTech).

Un domaine très prometteur, donc, que l’incubateur Axeleo a décidé d’investir, via son fonds, “Axeleo Capital”.

En y mettant les moyens : Axeleo Capit al dont le siège est situé à Lyon vient de clôturer son premier fonds Proptech à hauteur de 35 millions d’euros. Au final, ce fonds est destiné à s’élever à 50 millions d’euros.

L’ambition est là : Axeleo Capital entend bien devenir un acteur majeur de la chaîne de financement de ce secteur.

Objectif : accompagner les start-up européennes en phase d’amorçage dans les domaines de l’immobilier et de la construction.

Digitalisation du secteur immobilier

Pour ce premier closing, Axeleo Capital a pu compter sur l’apport financier de la Banque des Territoires, RTE, Allianz France, le groupe Vyv, Vinci Énergies et la région Île-de-France, ainsi que “des family offices de premier plan”..

Selon PropTech House, il y a aujourd’hui près de 3 000 start-up dans le secteur de la PropTech en Europe, dont 85 % sont en phase d’amorçage, soit un vivier conséquent d’entreprises que compte accompagner Axeleo Capital au cours des prochaines années.

Une quasi-certitude : les PropTech apparaissent comme des vecteurs pour accélérer la digitalisation du secteur immobilier. Une digitalisation qui pourrait bien être dopée par la crise actuelle.

“Notre projet est une réponse au momentum fort qui touche actuellement le marché immobilier. Porté par des pressions démographiques, environnementales et un changement de praradigme social, l’immobilier doit devenir plus productif, frugal, durable et cela passera nécessairement par ‘innovation”, estime Mathias Flattin, associé d’Axeleo Capital.

Un acteur ambitieux

Et pour cause, le marché de l’immobilier devrait subir les effets de la crise du coronavirus.

Avec cette pandémie, ce sont l’ensemble des transactions du secteur qui sont tombées au plus bas ; tout comme les différents maillons de la chaîne immobilière.

Les mentalités évoluent très vite : selon un sondage réalisé par OpinionWay, un Français sur trois pense qu’une transaction immobilière peut s’effectuer 100 % en ligne et sans intervention humaine…

Avec son nouveau fonds «Axeleo PropTech 1», Axeleo Capital se positionne non seulement sur un marché qui a le vent en poupe ; mais encore et surtout, s’affirme comme un acteur ambitieux au sein de la chaîne de financement de la Tech européenne.

D’abord connu en tant qu’accélérateur de start-up, la structure a endossé une casquette d’investisseur en 2017 avec son fonds «Axeleo Capital 1» pour soutenir des start-up B to B européennes en phase d’amorçage.

Avec ce dernier véhicule d’investissement, les fonds gérés par Axeleo Capital se situent désormais à hauteur de 80 millions d’euros.

Newsletter LEInscription gratuite

Recevez gratuitement l'actualité économique de Lyon et sa région, décryptée, chaque mardi matin dans votre boite mail