Toute l’actualité Lyon Entreprises

Les grands congrès mondiaux qui voyagent beaucoup et que se disputent les plus grandes métropoles se prévoient bien à l’avance.

 Le dernier record de participants lors d’un congrès se déroulant à Lyon date de 2012. Il s’agissait du congrès mondial consacré à la sclérose en plaque, Ectrims : 7 000 participants !

Ce record pourrait être à nouveau atteint, voire même dépassé par un autre congrès, lui aussi mondial, qui va se dérouler du 4 au 9 juillet 2021 : la Conférence Goldschmidt consacrée à la géochimie qui verra plusieurs milliers de scientifiques géochimistes du monde entier rallier Lyon.

Cet événement qui occupera l’intégralité du centre des congrès a été obtenu notamment avec l’appui de l’ENS (Ecole Normale Supérieure) de Lyon.

La candidature de Lyon pour ce congrès a été déposée en juillet 2017, puis défendue à Paris en août 2017. Lyon a d’abord fait partie d’une short list de huit candidatures en Europe et à l’international. In fine, la victoire était consommée fin 2017, devant Amsterdam.

D’autres importants congrès sont aussi programmés dans un avenir plus ou moins proche, tel par exemple que le Linuxcon Europe, consacré au système d’exploitation qui ne cesse de se développer sous le mode logiciel libre.

L’année dernière, Lyon avait gagné cinq places dans le classement ICCA (International Congress and Convention Association), entrant dans le top 30 des destinations de congrès en Europe, devant Genève et Moscou (58ème place mondiale). Mieux encore en 2018 ?