Toute l’actualité Lyon Entreprises

Salons, l’hécatombe : la Foire de Lyon annulée, Pollutec et Sihra reportés, la jauge des rassemblements autorisés tombe à… mille

Les professionnels du tourisme se frottaient les mains et attendaient pour se refaire une santé les deux plus grands salons d’Eurexpo, Pollutec et le Sirha. Las ! Mais d’autres manifestations vont devoir aussi passer à la trappe. Pascal Mailhos, préfet du Rhône a annoncé un très net durcissement des contraintes sanitaires avec notamment un abaissement de la jauge des grands rassemblements sportifs ou événementiels qui tombe de 5 000 à 1 000 personnes. Le salon Preventica fait partie des victimes : il a annoncé hier son annulation, du moins pour les dates prévues. On devait y parler beaucoup du Covid-19 et de la santé au travail..!

La Covid-19 est passé par là. En quelques jours, l’agenda des deux plus grandes manifestations de l’année à Lyon-Eurexpo, en l’occurrence Pollutec et la Sirha s’est brutalement éclairci avec deux pages désormais blanches en décembre et janvier.

Ce sont les organisateurs de Pollutec qui lundi 14 septembre ont annoncé les premiers qu’ils n’avaient d’autre choix dans les circonstances actuelles que de repousser leur salon biennal à 2021.

Une véritable déflagration, sachant que ce salon qui est consacré à l’économie verte, à la dépollution et à l’innovation environnementale devait attirer du 1er au 4 décembre, 2 200 exposants et 70 000 visiteurs.

Le climat, les déchets et l’énergie étaient à l’honneur cette année ; tandis que le pays invité était la Tunisie.

Le Sirha reporté en mai/juin 2021

Hier, c’était au tour d’Olivier Ginon, le Pdg de GL events, d’annoncer à son tour de Paris, lors d’une conférence de presse, le report du Sirha, qui, prévu originellement fin janvier, a été reporté et aura donc finalement lieu du 29 mai au 2 juin.

La meilleure défense dans cette période difficile pour l’événementiel étant l’attaque., le patron de GL events en a profité pour dévoiler la nouvelle stratégie du groupe qui rassemble désormais tous ses salons consacrés au “Food” (Sirha Lyon, Istanbul, Europain, etc.) sous une même marque , ”une marque globale qui devient un média global sur le Food Service ”.

Une équipe de journalistes a été embauchée : elle va désormais raconter “une histoire globale” sur le nouveau site portail “sirhafood.com”.

Olivier Ginon, l’assure, l’édition 2021 qui sera donc décalée de neuf mois “sera résiliente et responsable…”

La jauge des rassemblements autorisés tombe à 1 000 personnes

Reste qu’à l’instar des promoteurs de Pollutec et du Sihra, tous les organisateurs de réunions, séminaires ou de salons, tous les professionnels de l’événementiel qui n’étaient déjà pas à la fête vont faire encore plus grise mine…

Parmi les nombreuses et nouvelles mesures restrictives annoncée lundi 21 septembre sur le front de la Covid-19, le préfet du Rhône Pascal Mailhos a serré plus fermement la vis des rassemblements.

Ainsi, désormais, à partir du mardi 22 septembre, les événements rassemblant plus de 10 personnes doivent désormais “ faire l’objet d’une déclaration en préfecture en présentant un protocole sanitaire prévu. “

Par ailleurs, la jauge d’autorisation des grands rassemblements est abaissée de 5 000 à… 1 000 personnes au maximum.

Certains événements “ drainant un trop grand nombre de personnes” sont annulés, comme la Foire de Lyon qui devait faire sa conférence de presse de présentation mardi matin, ou encore la traditionnelle Vogue des marrons de Lyon !

Ces mesures entrent en vigueur demain mardi 22 septembre.

“Ces mesures visent à répondre à deux objectifs. Tout d’abord, limiter la propagation du virus pour protéger les plus fragiles et éviter toute tension de notre système de santé. Ensuite, éviter à tout prix un reconfinement dont les conséquences seraient lourdes pour les tissus économique, culturel et social”, explique la préfecture.

Parmi les autres mesures annoncées :

Le port du masque élargi

L’obligation du port du masque sera étendue aux abords des salles de sport, des salles de spectacle et des parkings des centres commerciaux du Rhône.

Outre Lyon et Villeurbanne, le port du masque est aussi obligatoire dans dix nouvelles communes du département et de la métropole “ qui cumulent les trois indicateurs suivants : une population supérieure à 10 000 habitants, un taux d’incidence de plus de 100 et un taux de positivité supérieur à 8 %.”

Dans ces communes, le port du masque sera obligatoire entre 6 h et 2 h du matin. Cela concerne les communes de Bron, Caluire-et-Cuire, Décines-Charpieu, Écully, Saint-Fons, Saint-Genis-Laval, Tassin-la-Demi-Lune, Vaulx-en-Velin, Vénissieux, Villefranche-sur-Saône.

Statu quo dans les restaurants, mais renforcement des contrôles

Les restaurateurs craignaient un resserrement des contraintes, notamment horaires dans leurs établissement. Ce ne sera pas le cas, le préfet se contentant à cet égard de rappeler les mesures déjà prises, mais “qui seront sévérement contrôlées”.

Ainsi, “en lien avec le président de l’Union des métiers de l’industrie hôtelière (UMIH), le préfet a rappelé de manière très ferme aux gestionnaires des établissements les mesures attendues : la distanciation physique et le port du masque obligatoires pour tout déplacement, un mètre de distance entre chaque table, 10 personnes maximum par table, l’interdiction du service au bar (les clients doivent être servis à table), l’interdiction pour les clients de danser ou de consommer debout.”

Limitation des réunions à 10 personnes

Le préfet demande également de “ limiter les réunions à 10 personnes au maximum dans le cercle familial, amical et associatif.”

Trois nouveaux centres de tests

Enfin, trois centres de test Covid-19 supplémentaires ouvriront à Lyon, Villeurbanne et Vaulx-en-Velin.

Et le préfet de préciser : “ Une priorisation d’accueil sera mise en place pour les personnes disposant d’une prescription médicale, les cas symptomatiques, les cas contact à risque, les personnels de santé.”

Bref, vu le regain d’hospitalisations et de réanimations dans les hôpitaux lyonnais, le préfet a décidé de frapper fort…

Il est donc probable que dans ce cadre nouveau, d’autres manifestations et salons vont devoir baisser le rideau. C’était déjà le cas de Preventica, le salon qui devait se dérouler très prochainement : du 29 septembre au 1er à Lyon-Eurexpo qui est lui aussi reporté. Par une cruelle ironie du sort, on devait fortement y évoquer les conséquences de la Covid-19 sur la santé au travail, ainsi que celles du télétravail…

Photo-Lors de l’annonce du report du Sihra, le lundi 21 septembre ; à gauche, Olivier Ginon, Pdg de Gl events et à droite, Alain Ducasse.

Newsletter LEInscription gratuite

Recevez gratuitement l'actualité économique de Lyon et sa région, décryptée, chaque mardi matin dans votre boite mail