Toute l’actualité Lyon Entreprises

Le fabriquant de lingerie Lejaby prévoit de supprimer entre 55 et 60 emplois sur son site de Rillieux-la-Pape dans le Rhône, soit près d’un tiers de ses effectifs.

La raison : l’affaissement brutal du marché Russe depuis la crise ukrainienne. En Russie, le chiffre d’affaires a plongé de 30 %.

Au total, en 2014, le chiffre d’affaires devrait reculer de 10 %, accentuant les pertes.

L’entreprise, contrôlée depuis l’été 2014 par le fonds français d’investissement Impala, cherche avec ce plan de sauvegarde de l’emploi, à relancer sa croissance.

Sur l’antenne de France 3, Gérard Collomb, maire de Lyon, a réagi à cette situation en assurant que “le Grand Lyon ferait des propositions d’aide.”

Il s’agit du site qui a survécu à un premier plan social de grande ampleur, en janvier 2012. Le tribunal de commerce de Lyon faisait alors le choix d’un repreneur qui conservait la plus forte proportion de salariés, mais fermait la dernière usine de la marque en France, à Yssingeaux en Haute-Loire.

Sur les 450 salariés de Lejaby en France, Alain Prost, ex-Pdg de l’italien La Perla et ancien directeur général de Chantelle, qui se trouve à la tête de l’entreprise, conservait 195 personnes, à Rillieux (188 aujourd’hui) . Ce chiffre risque malheureusement d’être encore divisé d’un bon tiers.

Centre de préférences de confidentialité