Toute l’actualité Lyon Entreprises

Les navettes autonomes Navya expérimentées dans la Presqu’île lyonnaise sont en train de gagner des marchés dans le monde entier.

 Fukushima, ça vous dit sans doute quelque chose….

La société Tepco (Tokyo Electric Power Holdings Company, Incorporated) qui gère cette centrale nucléaire a choisi, depuis le 16 avril, les navettes lyonnaises Navya pour assurer depuis le 16 avril dernier le transport des salariés et des visiteurs sur ce site devenu mondialement célèbre depuis la catastrophe qui l’a dramatiquement touché, après le tsunami qui a balayé les côtes japonaises.

Trois navettes autonomes fonctionnent en permanence sur ce site nucléaire, toujours en pleins travaux, pour « faciliter et fluidifier les déplacements ». C’est la première expérimentation de Navya sur le sol nippon…

 Une vitrine qui pourrait donner lieu à d’autres contrats au pays du Soleil Levant…

 Un autre contrat a également été signé par Christophe Sapet, le patron de Navya, cette fois avec la société de transports Weiner Linien, qui assure les transports collectifs au sein de la capitale autrichienne.

 Là aussi, trois navettes sortant de l’usine de Villeurbanne circuleront à Vienne dans le nouvel écoquartier de Seestadt ; et ce, début 2019.