Toute l’actualité Lyon Entreprises

VIP
Les objectifs financiers de l’OL pour la saison à venir revus à la baisse

Alors que le changement d’actionnaire à la tête de l’OL est en cours de finalisation (l’augmentation de capital sera soumise au vote des actionnaires lors d’une assemblée générale du 29 juillet), l’OL est obligé de revoir ses ambitions à la baisse. Alors même que les chiffres sont nettement plus favorables que ceux de l’année dernière.

Mais Jean-Michel Aulas, le président de l’OL a du se faire une raison : e n raison de la non-qualification pour une coupe d’Europe la saison prochaine, et de la situation économique générale, l’OL Groupe annonce donc des objectifs à moyen terme revus à la baisse. Et ce malgré des chiffres estimés en nette hausse par rapport à la saison dernière.

Seulement huitième de Ligue 1 la saison dernière, l’Olympique Lyonnais va enchaîner un troisième exercice consécutif sans les recettes de la Ligue des Champions.

C’est vrai que le mercato d’été se déroule avec une note positive avec les retours d’Alexandre Lacazette et de Corentin Tolisso, tous les deux revenus libres. Mais l’absence de toute compétition européenne la saison prochaine aura tout de même des conséquences au niveau financier, c’est sûr.

« Afin de tenir compte de la performance sportive de la saison écoulée qui ne permettra pas de disputer de Coupe d’Europe en 2022/23, et de l’environnement économique marqué par l’inflation et une hausse des taux d’intérêts, la société vise désormais, à horizon 2025/26, un total des produits des activités de l’ordre de 400 à 420 M€ avec notamment une hypothèse de qualification en Ligue des Champions et incluant le trading joueurs et un EBE (la rentabilité du Club, NDLR) supérieur à 90 M€ », indique OL Groupe

Le total des produits des activités pour l’exercice 2021-2022 ne sera pas connu avant le 25 juillet.

Mais en attendant leur publication, l’OL Groupe prévoit une augmentation estimée à 40 % par rapport à la saison précédente.