Toute l’actualité Lyon Entreprises

A proximité du H7, une autre vitrine, véritable hub de la filière lumière, verra  prochainement le jour :  Lumen. A la manœuvre pour le Cluster Lumière qui en est à l’origine, le promoteur Jean-Christophe Larose qui non seulement va construire cet immense bâtiment, mais va aussi le financer, mais encore le gérer !

Premier à croire dans le quartier de la Confluence, alors que beaucoup d’autres traînaient les pieds, le promoteur Jean-Christophe Larose en a fait son miel. C’est lui qui a construit les sièges d’Euronews, d’Espace Groupe ou encore du Mob Hôtel. Entre autres…

Cette fois, toujours à Confluence, c’est lui qui a permis de débloquer le dossier Lumen, qui à l’instar de H7 pour le numérique, situé à proximité, est destiné à constituer la grande vitrine de la filière lumière à Lyon, ouverte non seulement aux professionnels, mais aussi aux Lyonnais et aux touristes.

Un projet d’ampleur : 25 millions d’investissements (22 pour la construction du bâtiment et 3 millions pour les équipements) ; soit près du double de H7.

Un vrai pari, ce projet du futur lieu Totem pour la filière lumière lyonnaise qui n’existe nulle part ailleurs.

C’est un homme adepte des paris et plutôt novateur qui l’a pris, puisque ce bâtiment de 6 000 mètres carrés va non seulement être construit par Jean-Christophe Larose, président du groupe Cardinal, mais il va aussi être financé par ce même groupe à travers sa filiale d’investissement ; mais encore géré par ce même groupe Cardinal, à travers une autre filiale.

« Nous devons, nous promoteur, non seulement construire désormais des bâtiments, mais aussi aller plus loin en apprenant à les gérer. »

Lumen sera géré par la filiale de gestion d’équipements de Cardinal qui s’est déjà rodée  avec 34 résidences d’étudiants en France.

Jean-Christophe Larose a effectué cette déclaration lors de la pose de la première pierre de ce bâtiment en présence des élus, le jour même de la journée internationale de la lumière, le 16 mai.

C’est donc le Cluster lumière qui rassemble 170 entreprises et que préside Philippe  Badaroux qui a eu cette idée de vitrine qui sera donc intégralement portée par le groupe Cardinal.

Qu’y découvrira-t-on dans cet immense  bâtiment de huit étages qui devrait scintiller la nuit grâce à son enveloppe extérieure dotée d’une mise en lumière  prévue pour être « élaborée » ? « Les innovations technologiques très nombreuses dans le domaine de la lumière y trouveront une structure d’animation et une visibilité maximale », décrit le président du Cluster Lumière.

L’ambition : « être le hub de la lumière à Lyon »

Signé de l’architecte  Samuel Delmas et d’Anne Bureau pour la conception lumière (société Wonderfulight), ce bâtiment qui se veut d’emblée atypique offrira d’abord un rez-de-chaussée transparent avec un accueil façon lobby d’hôtel  de 560 m2, avec expositions éphémères, style « pop up », un café, un restaurant

Les étages seront dotés d’un système de loggia en double hauteur et à son dernier niveau, un « roof top » végétalisé.

La domotique y régnera en maître avec un suivi et un pilotage intelligent de toutes ses fonctions, une ventilation dite adiabatique (bio-climatisation, bien moins onéreuse qu’un compresseur), des panneaux photovoltaïques en toiture…

La lumière artificielle n’y régnera pas en maître : « les plateaux bénéficieront d’un apport important de lumière naturelle abondant », explique son concepteur.

Près de six cents postes de travail devraient être créés au sein de Lumen : on y trouvera notamment un espace de coworking de 1 000 m2 dédiée aux concepteur et aux start-up lumière.

 Au premier niveau, on y trouvera  un espace dédié à la recherche dont les équipements seront gérés par l’ENTPE (Ecole Nationale des Travaux Publics de l’Etat ), mais encore un show room  permettant au public de découvrir les dernières nouveautés de la filière lumière régionale.

Parmi les innovations que l’on pourra y découvrir : une salle de réalité virtuelle, une autre salle de projection haute luminance, etc.

Du 2ème au 7ème étage, 3 500 m2 seront proposés à la location, sous forme d’espaces variés : bureaux à louer, salles de réunion, salles de conférence. Objectif :  séduire un vaste panel d’acteur de la filière lumière : des grandes groupes aux start-up, en passant par les bureaux études, les designers, les architectes ou les organisations professionnelles. Le Cluster Lumière y installera naturellement son siège.

Lumen servira enfin de cadre à des actions de formation professionnelles, mais aussi initiales.

Le calendrier ? Les travaux viennent de débuter : la livraison est programmée pour le premier semestre 2021, mais la commercialisation est déjà lancée.

Pour la bonne gestion du site, mieux vaudra qu’il affiche un important taux d’occupation dès son ouverture…