Toute l’actualité Lyon Entreprises

Malgré le confinement, 57,6 % des entreprises de la Métropole lyonnaise poursuivent leur activité

Des données qui corroborent les chiffres de l’Insee selon lesquels, l’économie française, en cette période de confinement, ne tournerait qu’aux deux tiers de ses capacités.

Grâce à une enquête (*) menée auprès de entreprises par la CCI Lyon Métropole, Saint-Etienne, Roanne, on peut préciser le paysage économique deux semaines après le début du confinement.

Ainsi, plus de la moitié des entreprises ne sont pas à l’arrêt (57,6 %, très précisément, ) mais le niveau de production est en-dessous de 70 % pour près des deux tiers (61,5 %).

Un quart des entreprises a même un niveau de production en dessous de 20 % !

Encourageant tout-de-même : une très grande majorité ( 84,8 %) n’envisage pas d’arrêter sa production pour l’instant.

Quelles sont les principales difficultés rencontrées par les entreprises qui continuent à fonctionner ? C’est d’abord la baisse des commandes et des ventes (79,3 %) ; puis la rupture d’approvisionnement en matières premières (29,8%) ; et enfin, les difficultés de livraison clients (26,4 %).

Emploi : 69 % des entreprises ont recours au chômage partiel

69 % des entreprises ayant répondu à cette enquête ont recours au chômage partiel ; tandis que 43,7 des entreprises ont mis en place une procédure de télétravail ; enfin, 20,6 % enregistrent des absences pour garde d’enfants.

Un chiffre important : 20,6 % des entreprises déclarent avoir encore des équipes présentes physiquement. En effet, 84 % d’entre elles ont pu mettre des mesures de protection en place.

Trésorerie : 60,5 % des chefs d’entreprise reportent leurs échéances

Dans cette situation pour le moins difficile, la trésorerie est une préoccupation majeure des chefs d’entreprise.

Ainsi, près des deux tiers d’entre eux (60,5 %) ont demandé des étalements de charges : principalement des reports ou étalements d’échéances sociales et fiscales (80,9 %), et des reports et étalements d’échéances bancaires (62,5 %).

L’enquête de la CCI montre également que « pour accroître l’impact de ces mesures, les entreprises demandent d’aller
plus loin avec notamment un étalement sur une plus longue durée, un allègement voire une annulation de charges pendant la période de crise. »

L’après crise, un redémarrage à préparer dès maintenant…

Les entreprises pensent déjà à l’après-confinement.

L’enquête montre aussi que « les entreprises demandent des actions fortes d’accompagnement pour un redémarrage rapide comme par exemple un aménagement des plannings de congés. »

Et elles font remonter des thématiques d’actions prioritaires à mettre en place : sur le plan commercial (31 %) ; en ressources humaines (13 %) ; ou encore en matière de marketing communication (13 %).

Il semble enfin se dégager un mouvement de fond : à cette occasion, de nombreux chefs d’entreprise avouent réfléchir à une nouvelle dimension digitale de leur activité…

(*) Une enquête menée du 23 au 27 mars auprès de 703 chefs d’entreprises.

Newsletter LEInscription gratuite

Recevez gratuitement l'actualité économique de Lyon et sa région, décryptée, chaque mardi matin dans votre boite mail