Toute l’actualité Lyon Entreprises

Installé désormais à Lyon et dans la région, International Women Forum que préside Valérie Poinsot, directrice générale du groupe Boiron, est une association qui compte 7 000 membres dans le monde sur six continents dont deux cents en France. IWF se veut un réseau de femmes influentes qui assurent la promotion de la mixité dans les instances décisionnaires.

Ce Manifeste paru à l’occasion de la Journée des droits des femmes «  incarne notre engagement à faire progresser la féminisation des instances de gouvernance, une nécessité économique et sociale. Cet engagement s’appuie sur nos valeurs d’ouverture, de bienveillance, d’engagement et de solidarité.

« Nos convictions »

En tant qu’IWF Auvergne Rhône Alpes, nous croyons que :

 L’égalité professionnelle femmes-hommes Grande Cause nationale du quinquennat ainsi que la loi dite Copé Zimmerman de 2011 établissent un contexte favorable à la mixité des instances de gouvernance, une nécessité sociale et économique.

 La mixité est une source d’innovation, de compétitivité et de performance économique et sociale. Les sociétés qui ont davantage de femmes dans les positions de leadership et dans les Conseil d’Administration sont plus performantes, ont 35 à 45 % de croissance moyenne supplémentaire et 20 % de rentabilité additionnelle.

 Le leadership au féminin contribue à la modernisation de la culture des entreprises à une meilleure prise en compte des besoins de l’ensemble des clients et à la fidélisation des collaborateurs. Les femmes leaders cultivent davantage le potentiel de chacun, et définissent un meilleur avenir pour les employés.

 La diversité des Conseils d’Administration contribue à l’attraction et la fidélisation des talents. La nouvelle génération recherche des sociétés qui contribuent à un monde meilleur, notamment sur le plan de la diversité.

 La représentation équilibrée des femmes et des hommes dans les instances de gouvernance n’est pas suffisante pour les entreprises non cotées. Le progrès attendu doit être similaire à celui du CAC 40 où le chiffre atteint 43,6% et positionne ainsi la France au premier rang européen et international en matière de mixité pour les entreprises cotées. 4 Cependant la proportion au sein des entreprises non cotées est beaucoup plus faible. On note 10% de femmes dans les conseils d’administration et de gouvernance au sein de sociétés accompagnées par des fonds d’investissements5.

« Nos engagements »

 En tant que IWF Auvergne Rhône Alpes, nous nous engageons :

 A œuvrer pour l’égalité d’influence des femmes dans les enjeux sociétaux.

 A favoriser la féminisation au sein des conseils d’administration et de surveillance ; ainsi qu’au sein des comités exécutifs et de direction.

 A faire progresser les indicateurs de la région de féminisation des instances de gouvernance, en particulier dans les entreprises, associations et PME et ETI de la région.

 A valoriser notre réseau de femmes influentes à travers leurs carrières, leurs idées et leur voix, afin qu’elles soient partie prenante au sein des instances décisionnaires et puissent exercer leur influence afin que chaque femme de talent et d’expérience qui le souhaite puisse contribuer au développement économique et sociétal de notre région.

 A agir de manière efficace et à faire bouger les lignes pour mieux répondre à cet enjeu sociétal, en accélérant l’évolution des mentalités, influençant un mode de décision plus ouvert sur la diversité, en contribuant à la perception positive des femmes dans les instances de décision.

 A privilégier la collaboration avec des partenaires, associations, décideurs et institutionnels régionaux œuvrant pour un monde économique efficace et inclusif.

Chacune de nous a le pouvoir de faire progresser ces engagements.

« Nos actions »

 Regrouper des personnalités féminines influentes afin de partager leurs connaissances et idées, créer et développer un réseau de mentoring et de support, de s’entraider, renforcer l’influence des femmes en France et à l’étranger ; et contribuer à féminiser les instances de gouvernance.

 Sensibiliser les jeunes, les étudiants, les hommes et les femmes, les chefs d’entreprise et les pouvoirs publics à la nécessité de cette révolution.

 Mettre en commun les données et indicateurs concernant la nécessité d’une meilleure égalité professionnelle afin de développer notre impact de manière documentée

 Transmettre et partager nos expériences à travers des rencontres, des Diner et Breakfast Around, des évènements régionaux et nationaux, le Forum de la parité, conférences en Région, Forum Internationaux, Visites d’entreprise ou de lieux.

 Mobiliser les parties prenantes et les partenaires pour partager les bonnes pratiques et participer ensemble à la démocratisation de la parité en étant un acteur engagé dans la vie publique et la vie économique de la région »

Centre de préférences de confidentialité