Toute l’actualité Lyon Entreprises

Il était en gestation depuis 2009. L’assemblée générale constitutive a mis au jour le 5 mai, le douzième Cluster de la région Rhône-Alpes consacré à l’agro-alimentaire. Impulsé par la Région, il a pour but de dynamiser la notoriété des productions régionales… Pour une grande part, déjà le rôle dévolu à un organisme qui fonctionne à la satisfaction générale: Rhône-Alpes Agro-Alimentaire (RA3AP). Il a de plus le même président : Albert Thiévon. Une création qui se fait dans la confusion des rôles. N’aurait-il pas été plus simple de créer un seul et même organisme financièrement bien doté ?

Et de douze ! Un douzième Cluster vient de voir le jour à l’initiative de l’Association régionale des entreprises agro-alimentaires (Aria) que préside Bernard Gaud et de Coop de France Rhône-Alpes qui fédère les coopératives (dirigé par Jean-Luc Flaugère), le tout, avec l’appui de la Région Rhône-Alpes qui assure le financement.

Le baptême a eu pour cadre l’Agrapole de Lyon-Gerland, le 5 mai dernier, en présence de Jean-Jack Queyranne, président du Conseil régional, à l’occasion d’une assemblée générale constitutive. A cette occasion, la nouvelle « grappe », selon la traduction française de « cluster » a reçu le joli nom de… « Patrimoine gastronomique et manger bien ».

Cette nouvelle association a mis en avant son organisation autour de cinq axes de travail prioritaires : l’innovation, la Recherche&Développement, l’emploi et la formation, ainsi que la promotion des produits, notamment à l’international. Or, les trois derniers thèmes constituent exactement le rôle d’un organisme créé depuis quelques lustres : R3AP (Rhône-Alpes Agro-Alimentaire), une petite structure, mais efficace de l’avis de la plupart des professionnels. N’aurait-il pas été plus simple de fusionner le tout pour constituer un cluster de poids qui ne doublonne pas ? Trop simple sans doute pour un secteur où, pour des questions de luttes d’influence, on n’aime pas toujours clarifier les structures.

Mais la situation évoluera peut-être à l’avenir puisque le Cluster a le même président que R3AP, en l’occurrence, Albert Thiévon, ce qui peut faciliter les passerelles.

D’autre part, lors de l’assemblée générale, la volonté de fédérer l’ensemble des organismes a été mise en avant. Certes, de la volonté à l’action, il y a souvent un fossé.

Il reste que l’organisation mise en place se veut fédérative, à travers le distribution de trois axes de travail : L’axe Recherche&Développement et innovation est animé par le PEACRITT (1) ; celui consacré à l’Emploi et la Formation par l’Isara Lyon (2), tandis que la Promotion, la communication et la commercialisation restent dévolus à R3AP.

Le « plus » apporté par ce Cluster qui a le statut d’association de la loi de 1901 est effectivement l’innovation et la R&D. Le Cluster compte procéder à travers des appels à projets pour amener des recherches notamment, sur les produits qui reposent sur des process à base de fermentation, un des points communs d’une grande partie des productions agro-alimentaires régionales : vin, pain, fromages, bières, salaisons.

Un autre appel à projets concernera l’innovation au sein des PME : il s’agit d’aider les entreprises à se développer économiquement. Le Cluster va tendre à rapprocher les financeurs et les porteurs de projets.

Un autre thème de recherche d’une durée de vingt-quatre mois a été défini dans le cadre du vaste débat qui prend ces derniers mois de plus en plus d’ampleur : sur le rapport entre l’alimentation, en l’occurrence celle des Rhônalpins et leur santé. Vaste débat !

Ce 12ème Cluster régional veut enfin s’engager dans un inventaire du patrimoine agro-alimentaire régional qui a été seulement esquissé jusqu’à présent. « Que ce soit les savoir-faire de produits disparus, existants ou totalement nouveaux », précise la feuille de route. Une œuvre de longue haleine !

(1) Le Pôle Européen Agroalimentaire pour la Communication la Recherche, l’Innovation et le Transfert de Technologies (PEA CRITT) est né le 22 octobre 2001, par la fusion / absorption du CRITT Agro Alimentaire Rhône Alpes par le Pôle Européen Agro Alimentaire

(2) L’Isara-Lyon est une école d’ingénieurs en alimentation, agriculture, environnement et développement rural.

Photo : Le président de R3AP, Albert Thiévon, devient aussi celui du nouveau Cluster agro-alimentaire Rhône-Alpes.