Toute l’actualité Lyon Entreprises

La startup lyonnaise Rushmix a annoncé le début d’une levée de fonds pour récolter 300 000 euros et entamer son développement. C’est avec Incit’financement, la plateforme de crowdfunding de la région Auvergne-Rhône-Alpes, que les trois co-fondateurs ont décidé de se lancer.

La jeune startup lyonnaise Rushmix, propose de réaliser les montages vidéo de particuliers et d’entreprises à des prix très attractifs. Un concept innovant créé en 2016 par trois amis, Martin Bothier, Clément Bouteille et Thomas Gallice. Aujourd’hui, la startup ouvre son capital à des fonds privés, pour entamer un important développement.

Recruter 22 personnes d’ici 5 ans

Les fondateurs ont décidé de passer par la plateforme régionale de crowdfunding, Incit’financement, pour atteindre l’objectif de 300 000 euros d’ici la fin de l’été. Ainsi, une personne physique ou morale peut investir à partir 1 023 euros pour devenir actionnaire de Rushmix.

Une levée de fonds qui permettra en grande partie de financer des embauches, puisqu’une phase de recrutement est prévue pour septembre, avec l’arrivée de 6 personnes supplémentaires. D’ici 5 ans, la startup vise 22 embauches.

Atteindre les 12 millions d’euros de chiffre d’affaires

Les trois fondateurs visent les 100 000 euros de chiffre d’affaires d’ici la fin de l’année. A plus long terme, d’ici 5 ans, l’objectif est d’atteindre les 12 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Le développement international devrait démarrer en 2021. “On sait que la région est très active au niveau de l’export” se réjouit Clément Bouteille, l’un des co-fondateurs. Avant cela, l’idée est d’industrialiser le process, pour automatiser le pré-montage et gagner du temps.

Un concept innovant et attractif

Lancée en octobre 2016, Rushmix réalise des montages à partir de photos et/ou vidéos pour des particuliers en grande majorité. Les fichiers sont envoyés sur le site par un client, qui recevra son montage dans les 72 heures sur sa boite mail. Un service rapide dont les prix sont attractifs. Comptez 79 euros pour une vidéo sportive, 129 euros pour un film de vacances ou encore 189 euros pour un film de mariage.

Après une première campagne de crowdfunding sur la plateforme Ulule en 2016 , 6 000 euros ont été récoltés pour lancer Rushmix. Quelques 250 montages ont été effectués depuis sa création.

 

Les trois fondateurs souhaitent également développer une application, et proposer une option de livre photo et vidéo à recevoir chez soi.