Toute l’actualité Lyon Entreprises

Le Salon des Energies Renouvelables a ouvert ses portes mardi 15 février à Lyon-Eurexpo. Le salon a pris son essor, mais le secteur  doute fortement après les décisions du gouvernement de remettre en cause les tarifs d’achat de l’électricité photovoltaïque.

Des nuages sombres obscurcissent le ciel du secteur des énergies renouvelables. Au Salon des Energies Renouvelables, le soleil n’est plus au beau fixe. Le photovoltaïque s’interroge.

Le salon  présente pourtant un aspect assez dynamique.

La première journée de ce mardi, aux dires des exposants, est à peine moins animée que la première journée du salon de Paris en 2010. Bien sûr, on n’est pas à Intersolar, à Munich, mais on n’est pas “assommés” comme à Energaïa, à Montpellier, au moment où le gouvernement annonçait le moratoire.

Le secteur du photovoltaïque est en train de connaitre une sélection impitoyable. Il faut dire qu’il comptait énormément d’intervenants, les conditions mêmes d’achat de  l’électricité n’étant pas suspendues à la mise en œuvre d’installation par des professionnels qualifiés ! Par une communication et des mesures mal préparées, le gouvernement poussé à rattraper le retard français, avait laissé considérer l’investissement photovoltaïque comme une opportunité financière.

Centre de préférences de confidentialité