Toute l’actualité Lyon Entreprises

Ville touristique qui a accueilli l’année dernière plus de 200 000 visiteurs, Vienne a ce paradoxe de proposer un hébergement relativement pauvre. La situation est peu à peu en train de changer…

Un permis de construire vient ainsi d’être accordé : un nouvel hôtel trois étoiles d’une centaine de chambres va prochainement s’édifier à l’Espace Saint-Germain au Sud de Vienne, près d’une zone tertiaire, soit un investissement de près de 10 millions d’euros.

Mais avant que ce dernier ne soit inauguré, un autre établissement va ouvrir ses portes le 13 avril prochain. Fermé depuis près de trois ans (en novembre 2016), l’ancien « Hôtel du Midi » de Pont-Evêque, rebaptisé « Mood’z » va à nouveau accueillir des clients après un an de travaux qui ont représenté un investissement de près de 530 000 euros.

Un hôtel qui a bien failli disparaître du paysage car un promoteur immobilier lorgnait le site qu’il envisageait de raser pour construire un immeuble…

A l’origine de cette renaissance, Eliza Arnould : une ancienne responsable de la communication dans des grands groupes qui était à la recherche d’une reconversion professionnelle.

Son objectif va se concrétiser d’ici quelques jours puisque cet hôtel qu’elle a fait renaître de ses cendres va rouvrir ses portes le 13 avril prochain.

L’établissement d’une superficie de 870 mètres carrés comptait seize chambres, huit à chaque étage : après la très importante réhabilitation dont il a été l’objet, il en a désormais dix-neuf dont une chambre pour PMR (Personne à Mobilité Réduite), ainsi qu’une suite junior et une familiale.

Le « Mood’z » bénéficie également d’une salle de séminaire, en direction notamment des entreprises des zones d’activités proches dont celle de Montplaisir à Pont-Evêque où se trouve l’une des plus importantes entreprises de l’agglomération viennoise, Calor. Elle peut accueillir une trentaine de personnes. On y trouvera également un bar ; ainsi qu’un espace de co-working doté de six emplacements.

L’hôtel qui devrait être classé trois étoiles (c’est en cours…) bénéficiera d’un restaurant doté de… trois terrasses et d’une piscine, ce qui constitue un vrai luxe, en plein centre de Pont-Evêque.

L’objectif d’Eliza Arnould dès le départ était de créer un hôtel de charme à la forte identité : « nous avons voulu créer un boutique-hôtel à la forte personnalité dans lequel les clients ont l’impression d’être en voyage », explique-t-elle.

« Nous avons pu récupérer le mobilier et les décors d’un Palace en travaux, situé le long de la Croisette à Cannes, évoquant plusieurs pays : la réception à l’entrée de l’hôtel a ainsi par exemple été fabriquée à Bali… », décrit-elle.

Cet hôtel de charme qui porte donc le nom de « Mood’z » a représenté un investissement global, avec l’achat de l’ancien hôtel de près de 900 000 euros. Pour pouvoir revoir le jour, il a bénéficié d’une subvention pour les travaux de 70 000 euros de la Région et de 35 000 euros de Vienne Condrieu Agglomération, dans le cadre de la politique en faveur de l’hébergement touristique, ainsi que d’un prêt d’honneur du réseau Initiative Isère Vallée du Rhône.

 Depuis l’ouverture des chambres à la location, les réservations se succèdent, illustrant le besoin assez criant dans l’agglomération de nouvelles chambres ; et pas seulement pour la période du Festival Jazz à Vienne pour laquelle l’hôtel ne devrait pas tarder à afficher complet…