Toute l’actualité Lyon Entreprises

Places des Terreaux Comédie Louis Pradel

Requalifiées et rénovées dans le cadre du programme Coeur Presqu’île, les Places des Terreaux, de la Comédie et Louis Pradel, ont officiellement été inaugurées le mercredi 22 janvier 2020. Montant total du Programme, plus de 38 millions d’euros.

Initialement prévue le 20 décembre dernier et annulée à cause de la pluie, les places des Terreaux, de la Comédie et Louis Pradel ont  finalement été inaugurées le mercredi 22 janvier 2020. Une inauguration faite en présence du Président de la Métropole, David Kimelfeld, du maire de Lyon, Gérard Collomb et de quelques élus locaux, dans le cadre du Programme coeur Presqu’île.

C’est donc devant la fontaine Bartholdi que la déambulation permettant de découvrir les nouveaux espaces rénovés a débuté.

la Place des Terreaux entièrement restaurée

Le projet qui a débuté à l’automne 2018 pour une durée d’un an, consistait en la rénovation globale de la place. Concrètement, il s’agissait de l’adapter aux nouveaux usages et contraintes, sans toutefois perdre l’oeuvre originelle de MM. Buren et Drevet livrée en 1994.

Ainsi, 15 nouvelles micro-fontaines, suivant le principe des fontaines “sèches”, sont disposées sur une seule ligne, entre l’Hôtel de Ville et la Galerie des Terreaux. Quant aux jets d’eau, ils sont droits, jaillissant directement du sol, sans bassin et mis en lumière. La mise en eau est prévue au printemps 2020. De plus, l’éclairage public est renforcé par des appliques installées sur les façades du palais Saint-Pierre et de la Galerie des Terreaux pour éclairer davantage la chaussée et les trottoirs.

Enfin, des bornes cylindriques en pierre sont installées sur le pourtour pour apporter plus de sécurité. La célèbre place est rénovée pour un montant de 6 906 000 € TTC.

Une zone piétonne entre l’Opéra et l’Hôtel de Ville

Entre l’Opéra et l’Hôtel de Ville, l’objectif était  de faciliter la circulation et la cohabitation entre les piétons, les vélos, les véhicules de livraisons et les transports en commun. Non seulement, un nouveau parvis est réalisé place de la Comédie pour mieux valoriser les deux bâtiments emblématiques qui la bordent.

Mais encore, la rue Serlin, dans sa section au pied de l’Opéra, est redessinée avec un trottoir large et confortable pour faire face à un large espace de stationnement pour les cycles (26 arceaux) et une station Vélo’v agrandie (41 bornes). Le montant des travaux réalisé est de 1 600 000 €.

Aussi, la Rue de la République, le choix du revêtement permet d’atténuer l’absorption de la chaleur au sol, dans un objectif de limitation de l’effet “ilôt de chaleur urbain”. La fin des travaux est prévue en fin mars 2020.

Places Pradel et Tolozan : créer une identité forte et singulière

Au nord de la Presqu’île, les places Louis Pradel et Tolozan sont rénovées. Les dalles au sol sont remplacées par des pavés, traités pour les rendre moins glissants. L’escalier qui donne accès à la rue du Griffon est refait. Dans un second temps, les places Louis Pradel et Tolozon sont repensées pour :

  • faciliter les déplacements des piétons et des vélos,
  •  apporter plus de végétation
  • valoriser le patrimoine historique.

En effet, il s’agit de renforcer la sécurité et l’accessibilité des espaces tout en maintenant les usages actuels, notamment pour les skateboards.

Terreaux Comédie Louis Pradel
un cadeau du collectif des skateurs. Place Louis Pradel
Une refonte complète et la reconnexion des espaces

En effet, sur la place Tolozan, la volonté de redonner de la cohérence aux sols et aux murets permet à la place de retrouver son aspect d’origine. Ainsi, en repensant l’usage et l’accessibilité de la place, les travaux renforcent le lien entre la place Pradel et le bas des pentes de la Croix-Rousse. Le coût des travaux sur République, Pradel et Tolozan est de 10 216 000 € TTC.

À l’horizon 2023, les places Pradel et Tolozan seront recomposées. Il s’agit de décloisonner et reconnecter les différents espaces afin de fluidifier les flux, de mettre en valeur les perspectives historiques, et de concevoir l’espace public de demain…

Une cure de beauté pour la Rue Victor Hugo et la Place Ampère

De l’autre côté de la place Bellecour, la rue Victor Hugo et la Place Ampère ont aussi bénéficié d’une cure de beauté. Pour la Rue Victor Hugo, l’objectif était de rénover de façade-à-façade la rue, avec la mise en valeur par un éclairage repensé. Mais aussi, de créer et protéger l’aire piétonne, en réglant les problèmes de circulation, de stationnement non autorisés et en permettant l’accueil de terrasses.

En repensant la place Ampère, l’objectif global était de retrouver une véritable place piétonne qui lui confère un rôle social et d’animation de la vie du quartier. Une place revégétalisée qui met en valeur la fontaine par un miroir d’eau. Une cinquantaine d’arbres seront plantés. Le coût total de l’opération est de 9 174 000 €.