Toute l’actualité Lyon Entreprises

Le tribunal de commerce de Lyon a prononcé la liquidation judiciaire des Meubles Grange, basés à Saint-Symphorien-sur-Coise dans le Rhône.

Il y a bien eu quelques candidatures après le dépôt de bilan, mais l’entreprise, créée en 1904 et qui appartenait à l’Américain Middleby, n’a pas trouvé de repreneur jugé suffisamment sérieux, malgré les délais accordés par la justice.

 68 personnes travaillaient sur le site rhodanien et 176 dans le monde.

Installé à l’origine sur un créneau original, celui des meubles de style revisités, l’entreprise n’a pas su suffisamment se renouveler et innover pour répondre à un marché extrêmement compétitif. 

L’activité du groupe était en chute libre ces dernières années et sa situation financière ne cessait de se dégrader.

En dix ans, son chiffre d’affaires avait été divisé par quatre à 12 millions d’euros en 2017, pour un montant de pertes supérieur à 15 millions d’euros.

Cette liquidation judiciaire marque la triste fin d’une aventure industrielle qui fut flamboyante : dans les années 80, son style Louis XVI ou Régence s’exportait dans plus de quarante-cinq pays. A l’époque, le groupe employait 600 personnes…

Le groupe avait également développé cinq boutiques en France dont une à Lyon.

 L’actionnaire a assuré que la fermeture de l’entreprise s’accompagnerait de la mise en place d’une cellule de reclassement dédiée pour aider les 68 salariés concernés à Saint-Symphorien-sur-Coise à retrouver un emploi.

Centre de préférences de confidentialité