Toute l’actualité Lyon Entreprises

Village des recruteurs : à la recherche de la perle rare

Le village des recruteurs annoncé il y a deux semaines, a installé ses quartiers à la place Bellecour. Un lieu symbolique devenu le coeur d’un village où se rencontrent ceux qui cherchent un emploi, et, ceux qui en proposent.

De nombreuses opportunités d’embauches ciblées

Le village des recruteurs s’est installé durant deux jours à la place Bellecour. Plus de 100 entreprises sont présentes pour recruter des demandeurs d’emplois. En effet, le constat est clair. Beaucoup d’entreprises rencontrent des difficultés à recruter notamment dans les secteurs du bâtiment, du transport, de l’industrie, du commerce et de la restauration ou encore de l’aide à la personne.

De ce fait, le village des recruteurs apparaît comme une opération ciblée avec un objectif double. Premièrement, mettre la main sur une  main-d’oeuvre recherchée et rare.  Jérôme Plagnal, Manager réseau à l’agence R.A.S. Intérim, nous explique le choix d’être présent dans le village. ” Ce salon est intéressant en matière de candidats décalés par rapport à ce qu’on a habituellement dans l’agence. Ce matin, j’ai reçu un électrotechnicien. On a du mal à les faire venir dans nos agences et on est content de pouvoir les rencontrer sur un forum comme celui-ci”.

Ainsi, les cabinets de recrutement, les “chercheurs de tête”, ces canaux ne fonctionnent plus pour trouver des profils adaptés. ” Aujourd’hui, pour trouver un outilleur, si vous avez de la chance, vous avez trois CV au bout de six mois” explique le responsable du stand de la GEIQ. Et la raison, ” ces jeunes sont très difficilement identifiables parce qu’ils ne sont pas sur les réseaux de recrutement comme LinkedIn… C’est uniquement par connaissance ou par réseau ” ajoute-t-il.

Électrotechnicien, technicien-mécanicien, tourneur fraiseur ou encore technicien méthodes ESP. Il s’agit là des profils assez variés, mais très recherchés. En effet, Lyon étant la première ville industrielle de France, le secteur recrute mais, peine à trouver des profils adaptés. D’où l’importance pour la Métropole de sensibiliser les publics aux nouveaux métiers de l’industrie afin de susciter de nouvelles vocations.

Village des recruteurs : à la recherche de la perle rare
Visite du maire de Lyon, Gérard Collomb.

Des recruteurs à tous les goûts

Susciter de nouvelles vocations ou encore détecter des capacités et des ressources, le secteur de l’aide à la personne vise également cet objectif. ” Une fois, une dame avec un profil de couturière était venue pour un poste d’assistante. Au fur et à mesure de l’échange, un profil d’animatrice lui avait été proposé. Et jusqu’à présent, elle l’exerce toujours ” raconte Jean-Christophe CHARLET, responsable du stand du réseau OMERIS et la compagnie de Louis.

Au village des recruteurs, on trouve également des organismes de formation, des agences d’intérim ou encore l’armée… C’est le cas de la gendarmerie qui recrute dans six catégories avec une forte demande dans le secteur de la restauration-hôtellerie-loisirs. Et cette année, les transports sont représentés avec un stand de Kéolis qui recrute pour le Réseau de Transports Lyonnais.

Trouver l’offre qui correspond au métier souhaité

Deuxièmement, le demandeur d’emploi a la possibilité de trouver l’offre qui lui correspond dans le métier qu’il souhaite exercer. C’est le cas d’Henri, titulaire d’un Master en chimie moléculaire et qui recherche un CDI dans la chimie. ” Il est difficile pour moi de me positionner. Je suis trop qualifié pour être technicien et avec mon Master, je suis différent d’un ingénieur… Il se pose un problème du débouché. Il n’y a pas beaucoup d’offres qui tournent pour le niveau ingénieur. La chimie est compliquée sur Lyon” confit-il.

Suivant les profils des candidats, les opportunités à saisir prennent la forme d’offres d’emploi, de formation ou d’alternance. Pour Furkan, ingénieur spécialisé dans l’énergie, son souhait est d’intégrer le monde du système informatique. Pour cela, il se tourne vers les agences d’intérim spécialisées dans le domaine pour une reconversion.

Le village des recruteurs referme ses portes ce jeudi 24 octobre à 17h.