Toute l’actualité Lyon Entreprises

Ce sera incontestablement une belle vitrine pour le groupe lyonnais GL events que dirige Olivier Ginon.

Au terme d’une procédure d’appel à projets internationaux lancée par la Réunion des Musées Nationaux, GL events a été désigné concessionnaire de travaux pour la conception, la construction et la maintenance technique du Grand Palais Ephémère pour la période 2020-2024. Un pavillon dont l’architecte sera un architecte renommé : Jean-Michel Wilmotte.

Le coût de la construction non encore divulgué sera financé par la Réunion des Musées Nationaux – Grand Palais ainsi que par les apports d’activité du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024.

Le Grand Palais Ephémère sera bâtiment provisoire de 10 000 m2 : il s’installera sur le Champ-de-Mars au début de l’année 2021 et jusqu’à l’issue des Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024.

Il est destiné à accueillir les grands évènements d’art, de mode et de sport, habituellement organisés dans la Nef du Grand Palais, pendant sa rénovation.

Aussi un site sportif

Lors des Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024, il deviendra, tout comme le Grand Palais rénové, un site sportif accueillant les épreuves de judo et de lutte

GL events a confié la conception du Grand Palais Ephémère à l’agence Wilmotte « afin de proposer une structure éco-responsable exemplaire répondant aux normes environnementales les plus exigeantes », explique le Groupe lyonnais.

Parmi les préconisations GL events : l’intégration urbaine et esthétique du bâtiment sur le site du Champs-de-Mars ; l’optimisation des matériaux avec la prédominance du bois ; ainsi que de bonnes isolations acoustique et thermique favorisant de faibles dépenses énergétiques.

Ce Grand palais éphémère sera également construit de manière modulaire « permettant, à terme, une réutilisation sous de multiples nouvelles formes dans d’autres lieux. »

Centre de préférences de confidentialité